Le Syndicat général des médecins décide de suspendre l’encadrement des résidents en médecine de famille

médecins

Le Syndicat général des médecins, pharmaciens et médecins dentistes a décidé, dimanche, de suspendre l’encadrement des résidents en médecine de famille. L’objectif étant  de réclamer l’application du décret gouvernemental relatif à la médecine de famille aux médecins généralistes. Le syndicat en question appelle à l’homologation de ces derniers dans cette spécialité aux niveaux académique et salarial.

En effet, le Syndicat a souligné qu’il envisage d’entamer une grève présentielle les 24 et 25 décembre courant. Lit-on dans un communiqué rendu public aujourd’hui. Et ce pour réclamer l’homologation des médecins généralistes avec la spécialité de médecine de famille. Ainsi  qu’appliquer cette spécialisation aux médecins généralistes praticiens dont le nombre s’élève à 4000 médecins dans le secteur public.  Et ne pas la limiter à ceux qui seront formés dans cette spécialité pendant huit ans. Tel que prévu par le décret gouvernemental publié dans le journal officiel du 12 avril 2019.

Le décret gouvernemental régissant le cadre général du système d’études et des conditions d’obtention des certificats d’études médicales stipule que les études médicales comportent trois étapes. La première dure deux ans. La deuxième quatre ans . Et la troisième entre trois et cinq ans selon la spécialité médicale choisie.

En effet, les facultés de médecine délivrent un certificat de spécialité médicale aux étudiants qui auront réussi la troisième étape d’études médicales dans de nombreuses spécialités médicales, dont la médecine de famille devenue pour la première fois en vertu du décret gouvernemental en question, une spécialité médicale indépendante.

A noter que cette réforme à susciter une certains protestations des étudiants en médecine.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here