Projet de budget de l’Etat : baisse des financements alloués aux logements sociaux?  

logements sociaux - l'économiste maghrebin

Les fonds alloués à la construction des logements sociaux sont faibles et ne permettent pas de répondre aux besoins des classes sociales démunies. C’est ce qu’affirment, ce jeudi, les députés. Et ce, lors de l’examen du projet de budget du ministère de l’Equipement, de l’habitat et de l’infrastructure.

Ainsi, pour plusieurs députés, le gouvernement doit développer sa vision. Et ce, en ce qui concerne la réalisation des logements sociaux. Ils soulignent l’importance de renforcer le contrôle en matière d’application des critères d’octroi de ce type de logement.

Par ailleurs, certains députés soulignent l’importance de revoir les méthodes de travail de l’Agence foncière d’habitation (AFH). Notamment les critères de vente de terrains. Ils mettent l’accent sur la nécessité de donner la priorité aux jeunes et à la classe moyenne. Car, les terrains sont généralement accordés aux gens aisés; de même qu’aux propriétaires de projets et de biens fonciers, avancent-ils encore.

En outre, d’autres députés évoquent la situation déplorable dans laquelle se trouvent les routes dans les différentes régions du pays. Ce qui a contribué à isoler certaines zones pendant les inondations. Alors, ils mettent l’accent sur l’importance de l’entretien et de la maintenance de ces infrastructures. Ils ont, à ce propos, évoqué les cas des jeunes filles qui ont trouvé la mort, en tombant dans une bouche d’égout à Enfidha et Bhar Lazrag.

D’autres élus se sont interrogés sur les fissures qui apparaissent au niveau de certaines routes nouvellement construites. Invitant de ce fait le ministère à faire preuve de rigueur. Et à s’assurer de la conformité de ces nouvelles constructions aux normes de sécurité et de qualité, lors de la réception et de la livraison de ces ouvrages.

Enfin, ils ont critiqué la baisse des financements consacrés aux pistes rurales. Ainsi que le retard enregistré dans la réalisation de ces pistes dans les différentes régions du pays; notamment à Bizerte, Sfax, Kairouan. Ce qui a bloqué la production agricole, isolé ces régions et privé leurs habitants de leurs droits à une vie digne.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here