Hechmi Louzir : « Aucune trace de l’existence d’un médicament « Bio » contre la pandémie »

Evax

Invité sur les ondes de Radio Mosaïque, Hechmi Louzir,   directeur de l’Institut Pasteur, a mis l’accent sur l’importance de prioriser le vaccin contre la Covid-19.

Hechmi Louzir dément les propos de Seifeddine Makhlouf, député de la Coalition El Karama selon lequel il aurait un médicament « Bio » contre la pandémie.

En outre, il a affirmé pour sa part qu’il n’y avait aucune preuve de l’existence d’un médicament efficace de fabrication tunisienne «ni via les publications scientifiques ni via les rapports scientifiques».

Evoquant le projet d’un vaccin anti-Covid made in Tunisia, Hechmi Louzir a expliqué que ce vaccin est encore au stade préclinique et expérimental sur les animaux. Tout en soulignant la possibilité de ne pas poursuivre les expériences. Et ce compte tenu du fait que 13 vaccins à l’échelle mondiale sont déjà  à un stade avancé.

A propos du vaccin anti-Covid-19

Rappelons qu’il y a quelques jours de cela, la société de biotechnologie américaine Moderna avait annoncé que son vaccin est prêt à l’usage et sûr à 94.5%. Quant au vaccin mis au point par les laboratoires Pfizer et BioNTech, il serait efficace à 90% .

Il est à noter d’après le communiqué que « 90 participants du groupe placebo ont attrapé la Covid-19, contre cinq dans le groupe vacciné. »  Ces annonces ont suscité auprès de l’opinion publique mondiale beaucoup d’espoir. Et il va sans dire une attente fébrile de leur mise sur le marché.

D’après le communiqué, « Moderna prévoit de demander une autorisation de mise sur le marché dans les prochaines semaines aux Etats-Unis. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here