3e réunion annuelle du comité de direction du programme « IDEMA 2020 »

La troisième réunion annuelle du comité de direction du programme « Idema 2020 » a eu lieu jeudi au siège du ministère des Affaires locales et de l’Environnement. Il s’agit d’une «Initiative pour une décentralisation efficiente et des municipalités attractives». IDEMA. Le programme  devrait accompagner douze communes à travers le pays.

En effet, le programme IDEMA 2020 bénéficie de l’appui financier du ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas. Il a vu le jour le 11 avril 2019. Ainsi, ce programme vise à :
-Renforcer les capacités du ministère des Affaires locales et de l’Environnement;
-Mener à bien le processus de décentralisation;
-Mettre en place les stratégies et les réformes nécessaires pour la mise en œuvre de ce projet.

D’ailleurs, cet appui consiste à former les cadres municipaux. Notamment les femmes, les jeunes et les catégories défavorisées. Et ce à travers l’organisation d’ateliers participatifs. Affirme Mondher Bousnina, responsable au département des affaires locales chargé de l’accompagnement du processus de décentralisation.

«A la faveur de cette initiative, les communes bénéficiaires ont reçu une assistance technique, jugée «nécessaire» pour promouvoir leur développement économique et améliorer la qualité de leurs services». A-t-il souligné. Plusieurs communes ont, jusque-là, bénéficié du programme IDEMA. En effet, il s’agit de  Douar Hicher, Raoued, Ain Draham, Béja, El Krib, Tibar, Boughrara, Bir El Hafey, Ben Guerdane, Dehiba et Jemna.

Par ailleurs, l’article 139 de la Constitution 2014 dispose que «les collectivités locales adoptent les instruments de la démocratie participative et les principes de la gouvernance ouverte afin d’assurer la plus large participation des citoyens et de la société civile dans la préparation de projets de développement et d’aménagement du territoire et le suivi de leur exécution.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here