BCT / Financement du déficit budgétaire: un accord en vue ? 

inflation

« Il existe une opportunité de parvenir à un accord au niveau de la commission du consensus sur la séance plénière concernant l’exigence de la Banque centrale de Tunisie (BCT); afin d’obtenir une autorisation pour financer le déficit budgétaire de l’État pour l’année 2020″. C’est ce que déclare le président de la commission des finances, de la planification et du développement de l’ARP, Haykal Mekki.

En effet, la commission a adopté le projet de la loi de finances complémentaire (LFC) 2020. Cette adoption fait suite à un consensus entre le ministère des Finances et la BCT. Ainsi, il précise qu’il n’est pas question de revenir sur ce point.

Car, « nous sommes responsables et nous ne voulons pas bloquer l’Etat ». C’est ce que souligne encore le président de la commission. D’ailleurs, il met l’accent sur la nécessité de vérifier les différents aspects liés au projet de LFC pour l’année 2020. Et ce, avant de le soumettre au bureau de l’ARP ou de le déposer à la prochaine session plénière. Et de préciser que « le parlement doit assumer ses responsabilités. Afin d’éviter qu’il ne soit à nouveau induit en erreur par le gouvernement. Notant que le dossier de la LFC risque de faire couler beaucoup d’encre ».

De son coté, le député Mohamed Goumani propose d’informer le gouvernement de l’erreur commise. D’ailleurs, le député propose, également, de déposer le projet de la LFC 2020 à la prochaine séance plénière. L’objectif étant d’examiner les rectifications.

En effet, la BCT demandait, vendredi dernier, dans une correspondance adressée à l’ARP, l’obtention d’une autorisation pour financer le déficit du budget de l’Etat pour l’année 2020. Et ce, deux jours après l’adoption par la commission des finances du parlement du texte rectifié du projet de la loi de finances complémentaire 2020.

Par ailleurs, rappelons que le gouvernement avait retiré, le 30 octobre 2020, la première version du projet de LFC. Et ce, pour révision, et à la demande de la commission des finances. Puis, la version retoquée dudit projet était soumise le 13 novembre à l’assemblée. Avant d’être adoptée par la commission des finances le 18 novembre 2020.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here