Bourse de Tunis: huit secteurs sur neuf à la traîne

marché boursier

L’évolution des revenus par secteur des sociétés cotées à la Bourse de Tunis montre que les revenus ont progressé dans un seul secteur sur neuf.

A la Bourse de Tunis, c’est le secteur biens de consommation qui a réalisé une progression. La plus forte diminution a été réalisée par le secteur des télécommunications avec -35,2% suivi par le secteur matériaux de base avec -21,1%.

Par contre, le chiffre d’affaires global des quatre concessionnaires automobiles a baissé de 12,8% au 30 septembre 2020. Pour se situer à 658MD contre 754MD durant la même période de l’exercice 2019.

Secteur financier : une régression de 4,4%

Dans le secteur bancaire, le produit net bancaire (PNB) cumulé des 12 banques cotées a atteint 3457MD durant les neuf premiers mois de l’année. Contre 3 645 MD sur la même période de l’année 2019; soit une régression de 5,1%.

De son côté, le revenu net du Leasing cumulé des sept sociétés de leasing cotées a reculé de 4,3% durant cette période par rapport à la période similaire en 2019, pour atteindre 314MD contre 329MD.

Le secteur financier a légèrement profité de la stagnation de l’activité des quatre compagnies d’assurances cotées qui ont émis des primes pour un montant global de 645 MD contre 641 MD, soit une évolution de 0,5%.

Dans son ensemble, le secteur financier, qui domine la capitalisation boursière de la cote, a régressé de 4,4% durant les neuf premiers mois de l’année 2020, avec un revenu global de 4 438MD contre 4 641MD durant la même période l’année 2019.

Consommation : performance positive

Dans le secteur des biens de consommation, le revenu global des trois grands groupes opérant dans l’agroalimentaire (Poulina Group Holding, Délice Holding et SFBT) à garder le même niveau d’activité dans l’ensemble pour rester à 3 408MD.

Dans le secteur des services aux consommateurs, le chiffre d’affaires global des deux enseignes de la grande distribution cotées en Bourse a régressé de 3,8% durant les trois premiers trimestres de l’année 2020 par rapport à la même période en 2019, pour atteindre 1 165MD contre 1 211MD.

C’est donc le secteur biens de consommation qui a réalisé une progression avec 2,1%, contre une régression de huit secteurs. En effet, trois sous-secteurs ont marqué des performances positives. Les meilleures reviennent aux produits ménagers et de soins personnels avec 15,6%. Suivent l’agroalimentaire et les boissons avec 0,6%; et enfin les assurances avec 0,5%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here