Baisse du déficit de la balance commerciale énergétique de 34%, à fin septembre 2020

balance commerciale

Le déficit de la balance commerciale énergétique a diminué de 34% (en tenant compte de la redevance du gaz algérien exporté), à 3737 millions de dinars (MD) durant les 9 premiers mois de 2020. C’est ce qui ressort du rapport mensuel “La conjoncture énergétique”, publié vendredi, par le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines.

Il est à noter que les échanges commerciaux dans le secteur de l’énergie sont tributaires de trois facteurs à savoir les quantités échangées, le taux de change $/DT et les cours du Brent. Ainsi, le taux de change s’est amélioré, le cours du Brent a nettement baissé et le déficit de la balance commerciale s’est amélioré de 19%.

Selon le même rapport, le bilan d’énergie primaire a fait apparaître, à fin septembre 2020, un déficit de 3.8 Mtep contre un déficit enregistré à fin septembre 2019 de 4.3 Mtep, et ce, en comptabilisant la redevance. Partant, le taux d’indépendance énergétique s’est situé à 43% à fin septembre 2020 contre 41% à fin septembre 2019.

Ce taux d’indépendance énergétique se limiterait à 39% durant les 9 premiers mois de 2020, sans comptabilisation de la redevance, contre 37% durant les 9 premiers mois de 2019.

Pour ce qui est de la demande de l’énergie, elle a régressé de 8% durant les 3 premiers trimestres de 2020. Et ce, en raison du confinement total mis en place du 22 mars, jusqu’aux mois de mai et de juin, afin de limiter la propagation de la pandémie.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here