PLF 2021 : ELENTICA dénonce le projet de hausse de l’IS à 18%

elentica

Le cluster des entreprises opérant dans l’industrie électronique « ELENTICA » a dénoncé, vendredi, la mesure relative au relèvement du taux de l’impôt sur les sociétés (IS) à 18% sur les entreprises exportatrices prévue par le PLF 2021. ELENTICA estime qu’elle est « contre-productive ». Outre le fait qu’elle ne prend pas en considération la gravité de la conjoncture actuelle.

« Avec une telle mesure, les pouvoirs publics donnent l’impression de ne pas prendre en considération la gravité du contexte actuel que vit l’industrie en Tunisie et la détérioration du climat des affaires ». Peut-on lire dans le communiqué. Ainsi, il s’agit d’une réserve émise contre le PLF 2021.

«A défaut d’aides financières « concrètes » aux entreprises, ajoute la même source, l’application d’une telle mesure aurait un « effet psychologique dévastateur » et un impact sur les finances des entreprises. Les entreprises exportatrices font face actuellement, à différentes difficultés liées notamment, à la baisse de leurs activités et à l’augmentation des charges relatives au protocole sanitaire. Insiste le cluster.

Par conséquent, ce relèvements du taux de l’impôt sur les sociétés off-shore serait annonciateur de grands risques, prévient  ELENTICA. Le cluster  assure  que les difficultés financières contraindraient les industriels à « prendre des décisions douloureuses quant à l’emploi ou leurs projets d’extension en Tunisie ». Enfin, cette disposition discrédite l’Etat Tunisien. Et ce en raison de l’instabilité du cadre fiscal. Ainsi que le changement des règles de fonctionnement des entreprises tous les 2 ans.

« Une telle instabilité est l’ennemi de l’investissement et va à l’encontre du contexte de crise actuelle où la plupart des pays européens mettent en place des dispositifs d’aide à la relocalisation ». Conclue le cluster.

« ELENTICA » est un cluster réunissant les principales entreprises opérant dans l’industrie électronique. Il représente une cinquantaine de sociétés. Ces sociétés emploient plus de 12.000 salariés et réalisent plus de 1 milliard d’Euros de ventes sur le marché européen. Affirme le même source selon le communiqué.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here