Projet de budget de l’Etat 2021: hausse de 13,9% des recettes fiscales

Projet du budget de l'Etat L'Economiste Maghrébin

Les recettes fiscales au titre de l’année 2021 devraient augmenter de 13,9%. Soit une hausse de 3618 millions de dinars. Et ce, contre une baisse prévue de 9,7%, au titre de l’exercice 2020. C’est ce qu’indique le projet de Budget de l’Etat pour l’exercice 2021. Tel que le publiait, jeudi, le ministère de l’Economie, des Finances et de l’Appui à l’Investissement.

Ainsi, la valeur des recettes fiscales devrait s’établir à 29725 MD au titre de l’année 2021; contre 26107 actualisés en 2020. Ces recettes fiscales sont réparties à hauteur de 75% pour les recettes provenant du régime intérieur; et 25% provenant de l’importation. C’est ce qui ressort du projet de budget de l’Etat 2021.

Hausse de 13,3% des recettes fiscales provenant du régime intérieur

En outre, les recettes fiscales au régime intérieur devraient augmenter de 2596 MD. Soit une hausse de 13,3% au cours de l’année 2021; contre une régression de 9% plausible en 2020.
En effet, cette prévision est en lien avec l’amélioration prévue de la croissance économique en 2021.

De plus, les recettes fiscales provenant de l’importation devraient s’accroître de 1022 MD. Soit une hausse de 15,6%; contre une baisse de 11,6% prévue en 2020. Et ce, suite à des projections pour une hausse de 9,2% des importations en 2021.

Hausse prévue de 10% des impôts directs en 2021

Par ailleurs, les impôts directs devraient augmenter de 10% en 2021, pour atteindre 12805 MD. Et ce, compte tenu principalement du rendement de nouvelles mesures fiscales; telles que prévues dans le projet de loi de finances 2021.

Effectivement, la hausse des impôts directs de l’année 2021 concerne une augmentation prévue du rendement de l’impôt sur le revenu (IR) de 840 MD. Mais aussi une augmentation de l’impôt sur les sociétés (IS) de 328 MD. Et ce, en raison d’une évolution attendue du rendement de l’IS appliqué sur les compagnies pétrolières. En prévision de l’évolution du volume de la production nationale de pétrole brut et du gaz (15%).

Hausse de 16,9% des impôts indirects en 2021

Enfin, les impôts indirects devraient augmenter de 16,9% en 2021 par rapport aux résultats plausibles de 2020; soit une hausse de 2450 MD. Cette hausse est relative à des augmentations prévues dans la valeur des droits de douane (155 MD). Etant donné la hausse des importations et de la taxe sur la valeur ajoutée (880 MD). Et ce, suite à l’hypothèse de réalisation d’un taux de croissance de 4% prévue dans le projet de loi de finances 2021.

Notons que cette augmentation concerne également l’accroissement de la valeur du droit de consommation (+917MD), tenant compte d’une hausse attendue de cette taxe pour certains produits: bière et vin (+150MD); produits pétroliers (+73MD); et une nouvelle taxe à appliquer sur la consommation du sucre (+32MD).

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here