Le WWF NA lancera une étude pour identifier les secteurs clés impactant la biodiversité en Tunisie

WWF tunisie

Le Fonds mondial pour la nature, bureau Afrique du Nord « WWF NA » envisage de lancer une étude dans l’objectif d’identifier les moteurs de la perte de biodiversité et les secteurs clés impactant la biodiversité en Tunisie.

Cette étude de WWF NA s’inscrit dans le cadre de la première étape du projet « Facilitation d’engagements pour la biodiversité » lancé par l’AFD afin de soutenir 16 pays pilotes, y compris la Tunisie, dans l’adoption et la pérennisation d’engagements sectoriels au niveau national visant à enrayer le déclin de la biodiversité.

Le projet de l’AFD a pour objectif principal de mieux prendre en compte la biodiversité dans les secteurs économiques stratégiques en Tunisie afin de réduire les pressions sur la nature dans la prochaine décennie post-2020.

Il se déroulera en 4 étapes. La première c’est celle du diagnostic où des premiers scénarios seront discutés et co-construits afin d’identifier deux secteurs prioritaires responsables du déclin de la biodiversité.

La deuxième étape c’est celle des dialogues et des négociations multi-acteurs, durant laquelle des ateliers et des consultations réuniront les différentes parties prenantes de chacun des deux secteurs identifiés et proposeront des engagements sectoriels volontaires dans la perspective de la 15ème Conférence des parties de la CDB (Convention sur la diversité biologique), CoP15-CDB.

La troisième étape concerne l’intégration des engagements qui passera par la rédaction de documents d’engagements officiels qui formaliseront l’accord des différents acteurs publics, privés et de la société civile dans le pays.

La quatrième étape est relative à l’appropriation des engagements. Une fois les engagements formalisés, le projet accompagnera les acteurs clés dans l’appropriation des documents d’engagement et dans leur mise en œuvre.

L’étude du WWF NA a ainsi pour objectif d’établir un diagnostic scientifique des pressions et menaces à la biodiversité au niveau national sur la base d’une méthodologie scientifique robuste permettant d’identifier et de hiérarchiser les secteurs d’activité économique ayant le plus d’impact sur la biodiversité.

Les résultats de ce diagnostic serviront pour mener une discussion avec le gouvernement et un dialogue multi-acteurs, publics et privés, en vue de définir deux secteurs économiques clés exerçant des pressions sur la biodiversité, pour lesquelles un diagnostic scientifique approfondi et un dialogue spécifiques seront menés lors de la deuxième étape du projet de l’AFD.

La Tunisie présente des caractéristiques naturelles et climatiques offrant une diversité biologique assez riche avec 7 écosystèmes majeurs, à savoir les systèmes marins et côtiers, les îles, les montagnes, les forêts, le désert, les oasis, les zones humides et les systèmes agricoles. Ces systèmes se caractérisent par une diversité biologique riche et quantitative qui comprend plus de 7500 espèces, dont 3800 espèces de faune et de flore sauvages et 3700 espèces marines en plus de 32 groupes de micro-organismes répartis en 22.650 souches.

Il est à rappeler que la Tunisie s’est dotée de 17 parcs nationaux, 27 réserves naturelles, 4 réserves de faune et 40 sites Ramsar afin de protéger la diversité de certains écosystèmes.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here