Riadh Sidaoui : la visite de Mark Esper en Tunisie a à voir avec la présence chinoise et russe en Afrique

Riadh sidaoui - l'économiste maghrebin
le politologue tunisien Riadh Sidaoui

La visite du chef du Pentagone, Mark Esper, s’inscrit dans le cadre de la lutte contre « l’expansion chinoise et russe » dans la région. C’est ce que soutient Riadh Sidaoui  directeur du Centre arabe de Recherches et d’Analyses politiques et sociales (Caraps) de Genève.

Par ailleurs,  Riadh Sidaoui rappelle qu’un haut responsable américain avait affirmé que cette visite s’inscrit dans le cadre du «  renforcement des relations avec ce grand allié et la discussion au sujet des menaces des organisations terroristes contre ce pays. ». Pointant également du doigt «  l’instabilité régionale causée par la Chine et la Russie dans le continent africain ». Notre interlocuteur considère que l’orientation américaine consiste à bloquer l’expansion russe et chinoise sur le continent africain.

Dans sa tournée dans les pays du Maghreb, le Chef du Pentagone n’aurait pu tenir ces propos devant le pouvoir algérien par exemple. Laissant dire qu’il l’ait fait devant les autorités tunisiennes. Il rappelle, également, que la France commence à prendre ses distances de la région pour laisser la place à la puissance américaine. Par ailleurs, il estime que le Président Kaïs Saïed ne se conformera pas à l’orientation américaine dans la région pour plusieurs raisons surtout que l’aide américaine allouée à l’armée tunisienne demeure faible par rapport à d’autres pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here