Résultats de l’enquête du Conseil National de la Statistique

Statistique

Environ 32% personnes interrogées dans le cadre d’une enquête du Conseil National de la Statistique (CNS) sur le degré de réponse des données statistiques aux besoins des utilisateurs, n’accordent aucune importance à la donnée statistique. Elles ne se sentent pas concernées par cette donnée.

L’enquête a été réalisée par Conseil National de la Statistique en 2019 sur un échantillon de 1113 fonctionnaires de 300 entreprises publiques et privées, dont des structures médiatiques, des laboratoires de recherche et des universités. Elle a été présentée, mardi, lors d’une journée d’information organisée par le CNS. L’enquête a aussi révélé que 60% des personnes interrogées sont satisfaites des données statistiques publiées.

Un taux inférieur de personnes interrogées dans le cadre de cette enquête se sont dit satisfaites de la mise à la disposition du public de données statistiques. Et ce à travers leur publication sur les sites web et des mises à jour apportées sur ces données.

Statistique

Parvenir une donnée statistique en qualité

Dans son intervention, Ghazi Belmufti, maître assistant à l’Ecole Supérieure de la Statistique et de l’Analyse de l’Information, s’est dit étonné du désintérêt manifesté par certaines structures et catégories de fonctionnaires à l’égard de la donnée statistique. Et ce malgré l’intérêt croissant qui lui est accordé à l’échelle internationale.

Belmufti a souligné l’impératif de trouver les meilleurs moyens pour faire parvenir une donnée statistique en qualité et en quantité suffisantes aux utilisateurs.

Produire des données au moment opportun

De son côté, la Présidente du CNS, Lamia Boujnah Zribi, a indiqué que « le Conseil œuvre à renforcer la coordination et la concertation entre les producteurs et les utilisateurs des données statistiques. Et ce afin de produire des données au moment opportun et avec la précision et la qualité requises. D’autant plus que ces données constituent un outil permettant de diagnostiquer la situation économique et sociale, d’élaborer les stratégies de développement dans différents domaines  et d’assurer leur suivi ».

Zribi a affirmé que le Conseil oeuvre à développer le système national des statistiques, à enrichir son contenu et à améliorer la qualité des indicateurs produits. L’objectif étant d’aider à la conception des politiques de développement d’une manière scientifique et loin de tiraillements politiques.

Le CNS travaille également, à la lumière de l’enquête réalisée, à élargir le champ de la donnée statistique à de nouveaux domaines dont le genre, l’économie sociale et solidaire, les conditions de vie des personnes à besoins spécifiques, les données à caractère régional et local.

L’effort est également orienté vers l’optimisation de la qualité des données statistiques relatives aux pouvoir d’achat, prix, chômage, pauvreté, éducation, santé et culture.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here