La peine de mort: les pour et les contre continuent à enflammer la Toile

organisations

La question de la peine de mort enflamme la Toile depuis quelques jours. En effet, les pour et les contre continuent d’alimenter la polémique sur les réseaux sociaux. Alors, pour dépassionner le débat, Abdelaziz Belkhoja, observateur de la scène politique, apporte son éclairage. Et ce, via un post aux arguments objectifs.

Ainsi, Abdelaziz Belkhoja estime qu’il est très difficile de débattre de façon sereine de la peine de mort. Parce qu’à la base, les pour et les contre ont deux visions très différentes du monde.
Il précise dans ce contexte: « Les uns– ceux qui sont pour–, considèrent l’Homme comme fondamentalement mauvais. La société doit l’éduquer, le discipliner. Il se doit d’obéir et de respecter les règles, sinon il doit être puni. »
Et de poursuivre: « Les autres– ceux qui sont contre la peine de mort–, considèrent que l’Homme est fondamentalement bon. Mais que c’est la mauvaise société dans laquelle on vit qui le corrompt. Et de ce fait, ils considèrent ses méfaits comme le résultat de son inadaptation à la société telle qu’elle existe. Alors, il n’est pas vraiment responsable de ses actes. Maintenant la vraie question est: ceux qui sont contre, si jamais quelqu’un viole leur enfant et le découpe vivant, en morceaux, continueront-ils à défendre leur point de vue? »
En somme, beaucoup d’internautes n’arrivent pas à trancher sur la question. Théoriquement, certains sont contre la peine de mort. Mais en pratique, ils le sont au cas par cas.
Sachant que la peine de mort existe en droit tunisien. Mais que la Tunisie a procédé à la dernière exécution en 1991.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here