Djerba Music Land : une évasion pour les festivaliers, une bouffée d’oxygène pour l’île

Djerba

Djerba, le 11 août, s’est clôturé le Festival international « Djerba Music Land » qui a accueilli plus de 1500 personnes. Déjà cinq éditions ! Le succès aidant ! Djerba Music Land a grandi, il est désormais vivement réclamé et sollicité.

Venus de tous les coins et recoins de la Tunisie comme de l’étranger, les festivaliers ont été transportés par la musique et le rythme de grandes pointures. Des DJs internationaux et tunisiens : Super Flu, Clapton, Synapson, Mahmut Orhan, Sebastian Leger, Feder, Mehdi Maghraoui, Petit Frenchy, Karim Siala, Damon Grey, Raf, El Disco Arabi, Bach, Lamia et d’autres… ont enflammé la scène du Radisson Blu transportant par leurs musiques et créations les festivaliers. Des soirées endiablées, illuminées par des écrans géants sur lesquels sont projetés des séquences de la scène et les spots des partenaires. Malgré les contraintes du respect des gestes barrières, l’organisation n’a pas démérité. Les soirées du Djerba Music Land te font pénétrer dans tout un univers. La mise en place, l’acoustique, l’éclairage, la scène sont aux standards internationaux faisant appel aux technicités les plus pointues, et fierté supplémentaire, les prestataires et les techniciens sont tous tunisiens. Pour le plaisir des yeux, la scène qui surplombe la mer et qui offre aux plus endurants de merveilleux tableaux de lever de soleil aux rythmes les plus fous.

Les genres musicaux étaient bien variés pour répondre aux goûts et aux envies de festivaliers âgés de 16 à 77 ans.

«Nous avons un excellent taux de fidélisation de nos clients. Nous avons aussi réussi le pari de créer un festival dont les retombées sont très positives pour l’île de Djerba. En effet, l’ensemble des acteurs économiques et touristiques de l’île tels les commerces, l’artisanat, les locations de voitures, les maisons d’hôtes, les autres hôtels, les restaurants… en tirent profit. C’est une énorme fierté pour moi, mes collaborateurs et pour toute l’équipe de l’hôtel qui travaille jour et nuit en gardant le sourire pour avoir réussi à créer un Festival d’envergure internationale, qui n’a rien à envier aux meilleures références de clubbing de la méditerranée du nord», déclare Mohamed Jerad, CEO du Radisson Blu.

Et d’ajouter « cet accomplissement revient aussi en grande partie à l’engagement de nos sponsors l’ArabTunisian Bank, Play your music, La Cave Privée, AON, Italcar, Hydropro, Lloyd Assurances et Bricola, à l’exigence de nos partenaires techniques La Fiesta, LSE Electronica, et Mediacom, à notre agence de communication 3SG qui a rebrandé l’événement et enfin aux médias qui ont été nos ambassadeurs Mosaïque FM, Express FM, El HiwarEttounsi TV et AttessiaTV».

Et la cadence des surprises ne ralentit pas au fil des éditions. La clôture de cette édition a été, en effet, marquée par l’inauguration du nouveau-né du Radisson Blu : le Djerba du Rire. Un nouveau concept qui prendra peu à peu son envol pour se dérouler durant deux ou trois jours et accueillir les grands humoristes internationaux, conclut Mohamed Jerad.

2021, la belle aventure continue : Djerba Music Land aura lieu du 5 au 8 août 2021 et le Djerba du Rire les 19 et 20 mars 2021 durant les vacances du printemps.

Avec communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here