Abdelbasset GHANMI : « Ce temps de crise pourrait apporter des opportunités si… »

opportunités

« Si la régression des investissements directs étrangers ( IDE)  continue à peser lourd sur l’économie tunisienne en ce premier semestre de l’année 2020; cette dernière présentait des signes positifs. Avec la réalisation de 353 opérations d’investissement; permettant la création de 4569 nouveaux postes d’emplois ».  C’est ce qu’affirme le directeur général de la FIPA, Abdelbasset GHANMI. Il ne manque cependant pas de revenir sur les opportunités que doit saisir le pays.

Ce temps de crise pourrait apporter des opportunités si l’État se positionne avec un plan de relance et une approche agressive faisant appel à sa diaspora. « On doit intensifier notre coopération avec les TRE. Notamment les compétences tunisiennes qui travaillent dans des grandes multinationales qui vont nous aider à influencer et à positionner notre Tunisie comme un site attractif pour l’investissement ». C’est ce qui ressort des explications qu’il donnait lors de son intervention dans le cadre d’un webinaire. Lequel s’intitule: « Évaluation de l’impact du COVID19 sur l’économie tunisienne et le rôle que jouera la diaspora dans la période post-pandémie ». Il était organisé dans le cadre de l’initiative Diaspora Talk. Ainsi, il souligne l’importance des IDE pour l’économie tunisienne.

En effet, « ce temps de crise pourrait apporter des opportunités si l’État se positionne avec un plan de relance et une approche agressive faisant appel à sa diaspora.

Par ailleurs, il est revenu sur la question du branding. Ce qui permettrait de mieux soigner l’image de la Tunisie à l’étranger. Dans ce sens, une bonne communication s’impose pour réaliser cet objectif. Et ainsi saisir toutes les opportunités qui se présentent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here