Tunisie : vers le recrutement de 250 docteurs chômeurs

recrutement - l'économiste maghrébin
Portrait de Lobna Jribi

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique recrutera 250 docteurs chômeurs  en tant qu’enseignants universitaires. Cette décision de recrutement  semble décisive dans un contexte où des docteurs chômeurs observent un sit-in au siège du ministère.

C’est ce qu’a annoncé la ministre par intérim Lobna Jribi, hier 20 août, dans une déclaration à Al-watanya. En effet, la ministre ajoute que le ministère ouvrira 1000 postes d’enseignants contractuels. Et d’indiquer que le salaire sera revu à la hausse de 1400 à 1600 dinars. Cette opération de recrutement propose des contrats  d’une durée de 10 à 12 ans. Ils sont renouvelables de 2 à 3 ans.

Pour rappel, plusieurs docteurs chômeurs observent un sit-in ouvert au siège du ministère de l’Enseignement supérieur. Ils revendiquent le recrutement de  tous les titulaires de doctorats aux établissements universitaires qu’ils soient dans des unités de recherche ou dans l’administration. D’après l’Union des docteurs chômeurs  la Tunisie compte plus de 5000 docteurs chômeurs d’où l’urgence de les recruter. Par ailleurs, en Tunisie, le chômage n’épargne pas les profils sur-qualifiés comme les titulaires de doctorats ou les titulaires de licence. Reste à savoir si ce recrutement pourra atténuer la crise entre les docteurs chômeurs et le ministère.

En effet, le recrutement des docteurs au chômage au sein des laboratoires de recherche ou de l’administration demeure intimement dépendant de la capacité du tissu économique tunisien à les absorber. Une chose est sûre pour le moment, les docteurs chômeurs n’ont pas encore levé le sit-it.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here