Lettre aux femmes tunisiennes

fête femmes - L'Economiste Maghrébin
Une femme tunisienne célébrant le 13 août

A toutes les femmes tunisiennes. 

D’abord mes lectrices attentives, continuez à lire vous allez escaladez. Ensuite les moins attentives car préoccupées, insomniaques et fatiguées… je vous comprends. Je perçois déjà le fardeau lourd que vous avez sur les épaules, celui de la charge du travail ou de la double charge, travail et foyer, mais aussi de la triple charge, le travail à plein temps…au foyer… Vous êtes toutes concernées et invitées à libérer l’esprit au moins pour un moment.

Oubliez les tâches ménagères, les factures, la lessive et vos enfants. Arrêtez d’être prisonnières de vos propres pensées pour un instant…Je m’adresse aussi aux femmes pas attentives du tout. Celle qui ont oublié de lire. Celle qui ne veulent pas le faire car préfèrent fouiller les vieux livres que les pages web. Celles qui ne peuvent pas le faire, les non-scolarisées et les moyennement scolarisées, les âgées visuellement incapables, les moins âgées et les plus jeunes et étourdies à vous aussi mesdames qui n’ont pas envie de le faire… Que c’est bon de respecter son appétit !

A elles aussi, les entièrement dévouées, au point de ne plus avoir le temps pour elles.

Les activistes à excès de zèle, qui se battent pour une cause et les actives qui partent dés l’aube à la recherche de leur dignité et au risque de la perdre elles s’affrontent à tout risque.

Les politiciennes dénigrées, les faussement respectées, les artistes critiquées , les pseudo-artistes étiquetées, les religieuses affichées, les penseuses controversées, les scientifiques à cervelles affamées , les socialistes, les progressistes, les anti-progressistes, les complètement indifférentes…

A ma mère l’inspirante, et ma fille que je vais inspirer… Parce qu’aujourd’hui ce 13 août, nous assemble sur cette terre, au-delà de toute disparité.

Nous rappelle que nous sommes les pionnières de la Tunisie moderne, la richesse hétéroclite de la société, les ambassadrices qui rehaussent le drapeau de la nation et qui donnent de l’éclat à l’image du pays plus loin que les frontières…

Pour les combats qu’ont mené nos prédécesseurs, pour l’ardeur qu’attendent nos continuatrices. Pour que chacune fait sa part…Pour conduire au changement et pour que l’« homme » se réalise pleinement, seulement grâce à la dualité du « masculin » et du « féminin ». Pour notre TUNISIE. Continuons à être ce que nous sommes.

Joyeuse fête à Nous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here