Immigration clandestine, le vrai du faux!

immigration
immigration people on europe map background

Parler d’immigration irrégulière ou clandestine, le sujet est plus profond que cela en a l’air… Car les aspects et les raisons de rêver un autre « Eldorado » sont multiples.. Aujourd’hui, les jeunes veulent fuir…

Pourquoi les jeunes parlent d’immigration? La réponse est claire: vivre dignement.. Cela dit, il est évident que cela ne se limite pas à la Tunisie, d’autres pays arabes se trouvent eux aussi dans la même situation. Aujourd’hui, il serait également utile de faire état d’une crise dans les relations tuniso-italiennes et les rumeurs du conditionnement de l’assistance italienne au rapatriement de centaines de tunisiens en détention à Lampedusa. Un nombre qui risque d’augmenter rapidement à la faveur des conditions climatiques favorables du mois d’août.

Elyes Kasri, ancien ambassadeur en Corée, Inde, Japon et en Allemagne, donne un état des lieux dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com. Il estime que les principales causes sont le désespoir et la déception de la jeunesse des pays arabes d’où la recrudescence de l’émigration sauvage. Avant d’ajouter:  » la déception du jeu politique qui est considéré comme une pratique corrompue et corruptrice et appel même au retour de la colonisation. Près d’un demi siècle après les indépendances, le constat est grave et tragique ».

Situation catastrophique des Tunisiens à Lampadusa

Quand des jeunes tunisiens scandent à Lampedusa (Du pain et de l’eau plutôt que le retour à la Tunisie)… D’ailleurs, cela explique bien des choses d’une jeunesse livrée à elle-même. Mais le plus inquiétant dans tout cela  est de voir que des milliers de tunisiens stationnés à Lampedusa refusent d’être rapatriés en Tunisie. Ils menacent même d’un suicide collectif.

A cet effet, M. Kasri souligne :Cela  veut  tout dire. Cela signifie aussi  que tout sentiment d’appartenance nationale est mort chez ces jeunes. Ils ont vu leurs rêves détruits par une décennie de faux espoirs et de mauvaise gestion.  Allant jusqu’au pillage systématique du pays et le démantelement de son économie et de ses institutions. »

En outre,  rappelons que  le nombre d’immigrants était en hausse.. D’après  les données d’un institut italien Ispi  entre septembre 2019 et février 2020, le nombre a plus que doublé par rapport à la même période de l’année précédente (de 3 555 à 8 889). Ce constat a conduit beaucoup à penser que l’Italie revenait rapidement à cette période qui, entre 2014 et le premier semestre 2017, a vu l’arrivée en Italie de plus de 600 000 personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here