AFD : signature de conventions avec des ministères tunisiens

AFD

L’ambassadeur de France et le Directeur de l’AFD en Tunisie ont signé des conventions. Et ce, avec plusieurs ministères tunisiens.

En effet, la signature d’une convention entre l’AFD et le ministère du Développement et celui de l’Enseignement supérieur officialise la mobilisation de 10 M€. Soit environ 31 MDT. Et ce, en faveur d’un vaste programme de rénovation des ISET.

Ce nouveau financement s’inscrit dans le cadre d’un accord plus large de conversion de dettes. Cette conversion porte sur un montant de plus de 90 M€. Sachant que les accords de conversion permettent d’affecter les montants remboursés par la Tunisie à la France à des programmes de coopération.

Cet accord permettra de moderniser les ISET. Afin d’améliorer l’adéquation de leur offre de formation avec les besoins des acteurs économiques locaux et nationaux. Ainsi que de favoriser l’insertion des jeunes diplômés.

A cet égard, le réseau des Instituts Universitaires de Technologies (IUT) français sera fortement mobilisé. A travers la mobilisation de ses enseignants en Tunisie et l’accueil d’enseignants tunisiens en France. Pour accompagner cette modernisation dans une logique de partenariat entre établissements partageant les mêmes objectifs.

10 à 12 ISET bénéficieront d’appuis importants

Si tous les ISET seront concernés par ce nouveau projet, environ la moitié (10 à 12 ISET) bénéficiera d’appuis plus importants. Notamment en expertises, équipements et rénovations d’infrastructures.

Pour ce faire, la Direction générale des études technologiques du ministère de l’Enseignement supérieur va lancer un appel à projets. Et ce, auprès des ISET pour permettre de sélectionner les lauréats.

A cette occasion, l’ambassadeur Olivier Poivre d’Arvor a annoncé: « Ce projet incarne pleinement la priorité donnée à la jeunesse et à l’emploi de notre coopération avec la Tunisie. Il favorisera l’insertion professionnelle en garantissant un meilleur ancrage des ISET. Et ce, avec leur environnement socio-économique. Il offrira une ouverture à l’international. Grâce à un partenariat renouvelé avec IUT français ».

De son côté, le Directeur de l’AFD en Tunisie, Gilles Chausse, a affirmé: « Cet accord de financement permet de lancer dès la rentrée 2020 un appel à projets. Par lequel les ISET proposeront des projets d’établissement. Des projets qui correspondent aux besoins des régions et de l’emploi ».

AFD

AFD: réaffectation de 9 M€

D’autre part, l’AFD a signé une autre convention avec le ministère de la Formation professionnelle pour la réaffectation de 9 M€, soit l’équivalent de 28 MDT. Cela s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui à la Formation et à l’Insertion Professionnelle cofinancé par l’AFD et l’UE. Ce programme vise à financer des mesures urgentes d’aide financière aux PME et jeunes artisans affectés par la Covid-19.

Une partie de ces fonds (1 M€) permettra à l’ANETI d’apporter une aide financière additionnelle de 1200 DT. Et ce, au profit de 1500 jeunes entrepreneurs et artisans.

Les 8 M€ restants seront complétés par 8 M€ issus d’une réaffectation d’un financement de la BM. Ils permettront d’apporter une aide financière équivalente à un mois de masse salariale. Et ce, avec un plafond de 50 000 DT aux PME les plus affectées par la crise.

Ces aides seront conditionnées à un effort des entreprises. Notamment en matière de préservation des postes d’emploi. Les critères précis d’éligibilité à ces aides et les modalités de candidature seront communiqués prochainement par le ministère.

« Cette réaffectation s’inscrit dans la lignée de nos appuis à la Tunisie en faveur de la jeunesse et de l’emploi. Nous espérons que ces aides financières permettront à de nombreuses entreprises de relancer leur activité. Tout en conservant leurs employés », a déclaré M. Chausse.

Une réaffectation de fonds de 4,5 M€ pour la sécurisation de l’accès à l’eau

A la demande du ministère de l’Agriculture, l’AFD a validé la réaffectation de 4,5 M€, soit environ 12 MDT. Et ce, du Programme d’Adaptation aux changements climatiques dans les Territoires Ruraux Vulnérables (PACTE).

Ce fonds vise le financement des mesures de prévention et d’atténuation des impacts de la Covid19. Et ce, dans les zones rurales vulnérables du Programme. Ainsi que le renforcement de l’accès à l’eau potable dans 5 gouvernorats. A savoir, Bizerte, Kairouan, Siliana, Le Kef et Sidi Bouzid. Via la réhabilitation ou l’extension du réseau. Outre le développement de solutions alternatives. Telles que l’acquisition de camions-citernes pour les zones rurales dépourvues de ressources.

« Cette réaffectation permettra de renforcer les capacités des habitants à appliquer les mesures de prévention et d’hygiène nécessaires. Et ce, dans la lutte contre la Covid-19. Elle contribuera, ainsi, à atténuer les impacts de la crise », a indiqué Issam Anatar, représentant du ministère en charge de la mise en oeuvre du PACTE. .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here