Retrait de la confiance au président du parlement : la collecte des signatures des élus se poursuit à l’ARP

Ghannouchi confiance

Le  retrait de la confiance au président du parlement, Rached Ghannouchi, à l’initiative de 4 groupes parlementaires à savoir le Groupe démocratique, la Réforme nationale, « Tahya Tounes » et « Watania », se poursuit en ce  mardi au sein de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

Ces derniers ont convenu d’entamer les procédures relatives au retrait de la confiance au président du parlement. Et ce,  lors d’une réunion de coordination. Tenue samedi dernier entre ses représentants, a fait savoir le porte-parole du Courant démocrate, Mohammed Ammar.

De son côté, le président du bloc « Watania », Hatem Mliki, un des participants à la réunion a déclaré  que la réunion avec les membres de son groupe organisée mardi, s’est soldée par un accord à l’unanimité. Sur l’impératif que la motion de retrait de la confiance doive viser aussi bien le président du parlement Rached Ghannouchi que ses deux vice-présidents Samira Chaouachi du groupe « Qalb Tounes » et Tarak Fetiti du groupe « Réforme Nationale ».

En outre, il précise : «C’est notre condition pour signer la motion de retrait de confiance » .

Entre autres, le groupe Parti Destourien Libre (PDL) au parlement, Abir Moussi, a indiqué lors d’une conférence de presse tenue mardi au siège de l’ARP que son groupe ne voit aucune objection à participer à la collecte des signatures nécessaires. Et ce,  pour présenter la demande de retrait de la confiance au président du parlement.

Abir Moussi: « Rached Ghannouchi a perdu sa légitimité »

Elle a fait savoir: « Le groupe PDL mettra les signatures de ses membres à disposition des parties qui demanderont l’organisation d’une plénière au sujet du retrait de la confiance au président du parlement » Et  d’ajouter : « Rached Ghannouchi a perdu sa légitimité ».

De ce fait, Abir Moussi a assuré que les députés de son groupe voteront en faveur du retrait de la confiance à Rached Ghannouchi dès qu’une plénière sera fixée à cet effet.

La présidente du groupe PDL a affirmé qu’elle n’acceptera aucune plénière présidée par Rached Ghannouchi. Jusqu’à ce qu’une plénière soit fixée pour lui retirer la confiance.

L’élu indépendant, Mabrouk Korchid, avait mentionné dans sa page officielle Facebook, qu’il avait décidé avec deux autres députés, Ayachi Zammel et Kamel Ayadi, de signer la motion.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here