Le FMI est prêt à accorder à la Tunisie un nouveau financement

FMI Tunisie

Le FMI est prêt à accorder à la Tunisie un nouveau financement. Et ce, en cas de demande de la part du gouvernement tunisien d’un nouveau programme. C’est ce qu’annonçait le Directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du Fonds Jihad Azour.

Ainsi, Jihad Azour a réitéré la volonté du FMI de poursuivre son appui au pays. Et ce, lors d’une conférence consacrée à la présentation des prévisions régionales.

Le responsable a rappelé que le Fonds appui la Tunisie dans sa démarche de réforme. Il œuvre, actuellement, à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de ses programmes.

M. Azour a souligné que ces programmes doivent être le résultat d’un dialogue interne global basé sur trois axes principaux. Le premier concerne la protection des citoyens. Ce qui nécessite la poursuite de l’application de certaines mesures. Outre la réforme de certains secteurs et le renforcement du processus de transition économique. Et ce, avec un taux de croissance plus élevé.

A rappeler que le ministre des Finances, Nizar Yaiche, a déclaré, aujourd’hui, que le gouvernement ambitionne de conclure un nouveau programme de financement avec le FMI, d’ici les 3 ou 4 prochains mois.

M. Yaiche a précisé que le gouvernement vient d’entamer de nouvelles négociations avec le FMI. Pour mettre en place ce programme qui s’étalera sur une période de 4 ans.

Et d’ajouter que ce programme doit impérativement refléter les orientations socio-économiques du gouvernement.

Par contre, le Chef du Gouvernement, Elyes Fakhfakh, avait confirmé, récemment, dans une interview télévisée, la décision de son gouvernement de mettre un terme à l’endettement extérieur. Surtout que le taux d’endettement a atteint des niveaux très élevés.

(Avec TAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here