INLUCC : un lourd dossier de blanchiment d’argent à la Manouba

blanchiment UE

L’Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption (INLUCC) indique avoir transféré au Procureur de la République près le Tribunal de première instance de la Manouba un dossier relatif à des soupçons. Et ce, quant à l’implication de deux hommes d’affaires dans un réseau spécialisé dans la constitution d’entreprises-écrans. Leur but étant de les utiliser dans le blanchiment d’argent provenant de sources illicites.

Selon l’INLUCC, le même dossier concerne deux personnes appartenant au dit réseau. Elles auraient transféré un montant de 15 millions de dollars vers des comptes bancaires en Thaïlande et en France.

En outre, l’Instance ajoute que le même dossier contient d’autres informations. Selon lesquelles les deux hommes d’affaires ont bénéficié illégalement de réduction d’amendes douanières d’environ neuf millions de dinars. Les deux hommes d’affaires, ajoute l’Instance, ont obtenu des prêts bancaires. Alors qu’ils n’ont pas  présenté les garanties nécessaires.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here