Balance alimentaire : un déficit de 171,6 MD jusqu’à fin mai 2020

Balance alimentaire

La balance commerciale alimentaire a enregistré, jusqu’à fin mai 2020, un déficit de 171,6 millions de dinars. Contre un déficit de 533,3 millions de dinars durant la même période de l’année 2019. Et ce, selon les données publiées lundi, par l’Observatoire National de l’Agriculture (Onagri).

Le taux de couverture des importations par les exportations a atteint 93%; contre 79,9% durant la même période de l’année écoulée. C’est ce qui explique le déficit de la balance alimentaire.
La valeur des exportations alimentaires a enregistré une hausse de 8%. Tandis que celle des importations a connu une baisse de 7,3%.

D’après l’Onagri, le déficit de la balance alimentaire est dû aux impacts de la pandémie de la Covid-19. Cette dernière a entraîné une régression des exportations de certains produits agricoles dont les agrumes, les dattes et les produits de la pêche. Ainsi qu’une baisse des prix de l’huile d’olive, malgré l’accroissement du rythme des exportations.

 Hausse des exportations de l’huile d’olive

La valeur des exportations de l’huile d’olive a connu une hausse pour atteindre 1129,5 millions de dinars, jusqu’à fin mai 2020. Contre 687,3 millions de dinars, durant la même période de l’année écoulée. Les recettes de l’huile d’olive ont, ainsi, atteint 49,3% contre 32,4% durant mai 2019. S’agissant des exportations des tomates, elles ont enregistré une hausse de 16,4%.

Les prix des exportations de l’huile d’olive ont connu une baisse de 37,6%. Tandis que ceux des agrumes ont régresse de 7,3%.
Par ailleurs, les prix des produits de la mer ont connu une hausse de 25,3%.

Baisse des importations alimentaires

Les importations alimentaires ont représenté 17% de l’ensemble des importations.
Jusqu’à fin main 2020, les importations alimentaires ont enregistré un repli de 7,3% pour atteindre 2641,2 millions de dinars.

La valeur des importations des céréales a atteint 1366,8 millions de dinars, enregistrant ainsi, une hausse de 1,7% par rapport à mai 2019. Les recettes des importations des céréales ont représenté 55,5% de l’ensemble des importations alimentaires, durant mai 2020; contre 50,6% durant la même période de l’année écoulée.
Les prix des importations du blé dur ont enregistré une augmentation de 7,8% alors que ceux du blé tendre ont baissé de 11% .

S’agissant de la valeur des importations de l’huile végétale, ils ont baissé de 8,9% pour atteindre 168,1 millions de dinars.
Par ailleurs, les prix des importations de l’huile végétale ont connu une légère hausse de 1%.

Enfin en ce qui concerne les importations des viandes, elles ont baissé de 37,5% en termes de quantité et de 41,7% en termes de valeur.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here