FTAV – Sociétés de leasing : la BCT à l’autre bout du fil

FTAV- l'économiste maghrebin

Une commission tripartite composée de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV), la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH)  et la Banque centrale de tunisien (BCT) se penchera sur les problèmes du secteur touristique.

Dans le cadre de cette commission, la FTAV et la FTH présenteront les problèmes de leurs affiliées. Et ce, afin de les solutionner. C’est ce qui a été décidé à l’issue d’une réunion tenue, hier 11 juin, entre les représentants des trois institutions.  La réunion a porté sur l’application des mesures de soutien, notamment  concernant les  crédits.

Lors de cette réunion, le gouverneur de la  BCT Marouane El Abassi a souligné l’importance du secteur touristique pour le pays. Il affirme, également, que la BCT révisera les mesures de soutien selon l’évolution de la conjoncture économique.  Par ailleurs, la BCT invitera les entreprises de leasing pour une réunion dont l’objet est d’étudier la revendication des deux fédérations, à savoir le report des échéances et le taux d’intérêt. Et ce, pour une période de 12 mois, notamment à partir du 16 mars 2020.

Le tourisme demeure un secteur «stratégique» et «à fort effet multiplicateur» selon M. El Abassi, qui a précisé que « la BCT suit de près l’implémentation des mesures exceptionnelles de soutien et accorde une attention particulière à leur évaluation afin de pouvoir mieux anticiper ».

C’est dans ce sens, a-t-il expliqué, que la BCT tient à instaurer un dialogue constructif avec les représentants des organisations nationales et sectorielles, et ce, pour rester à leur écoute et assurer un suivi des problématiques auxquelles pourrait faire face le tissu productif. Selon M. El Abassi, « la BCT a su faire preuve d’une grande flexibilité et saura prendre les mesures qu’exigera cette situation particulière ».

Il a rappelé, à cet effet, que la BCT a décidé d’agir de manière proactive dès les premiers signes de généralisation de la pandémie de la Covid-19. « Cette orientation, a-t-il souligné, n’aurait été possible sans le travail réalisé depuis 2018, notamment au niveau de la politique monétaire, et qui a permis à la BCT de prendre des mesures exceptionnelles au niveau de son taux directeur et de sa politique de refinancement dans le but de contribuer à assouplir les conditions de financement des entreprises ou des particuliers et d’assurer la liquidité des banques et de l’économie ».

Il convient de rappeler que la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV) et la Chambre syndicale nationale de location des voitures (CSNLV)  tient  à la satisfaction de cette revendication.

A cet égard, les deux structures ont affirmé qu’au cas où les sociétés de leasing n’obéiraient pas à leurs demandes, elles se verront contraintes d’adopter trois mesures. Ainsi, il  s’agit de :

-Mettre fin à leurs rapports avec les sociétés de leasing quant au financement de l’achat des véhicules touristiques et de location;

-Opter pour d’autres sources de financement de leurs investissements;

-Avoir des mesures exceptionnelles pour l’importation directe des véhicules nouveaux ou d’occasion de l’étranger.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here