Vers le parachèvement du projet d’aménagement de 126 oasis

oasis - l'économiste maghrebin

Le ministère de l’Environnement mène des négociations avec la Banque mondiale actuellement. Elles portent sur la poursuite de la réalisation du projet d’aménagement de 126 oasis. C’est ce que confirme le ministre de l’Environnement Chokri Ben Hassine.

A cet égard, le ministre intervenait dans le cadre d’une plénière à l’ARP. A l’ordre du jour: des débats sur le Protocole de Madrid sur la gestion intégrée des zones côtières, hier le 2 juin. Le projet d’aménagement des oasis cible les écosystèmes oasiens dans quatre gouvernorats. Il a vu le jour suite au déblocage d’un crédit alloué par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM).

Ainsi, cette entreprise intervient dans le cadre de la poursuite du programme « Gestion durable des écosystèmes oasiens en Tunisie (GDEO) ». En effet, le programme profite à six oasis à Tozeur, Gafsa, Kébili et Gabès.

D’ailleurs, les travaux déjà réalisés dans le cadre de ce programme ont permis de:

  • Améliorer la gestion durable des ressources naturelles;
  • Promouvoir la diversification des moyens de subsistance dans les oasis traditionnelles ciblées durant la période 2014-2019; développer socio-économiquement les oasis;
  • Créer de nouvelles opportunités d’emploi;
  • Développer des activités génératrices de revenus.
  • Promouvoir et valoriser le potentiel culturel, historique et touristique des oasis.

Et les six oasis qui ont bénéficié du programme de Gestion durable des écosystèmes oasiens en Tunisie, sont celles de Tameghza, Chebika, Midès, El Guettar, Noueil et Zarat.

En outre, les interventions du programme ont permis l’installation de 135 projets dont certains sont actuellement en cours de réalisation.

Enfin, les principaux projets engagés dans ces oasis ont concerné en particulier: le soutien de l’agriculture biologique; la production du miel naturel; la culture des plantes médicinales et aromatiques; l’arboriculture; et l’amélioration des systèmes d’irrigation.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here