Vers l’augmentation des tarifs des soins dentaires ?

cnam - l'économiste maghrebin

Le Conseil national de l’ordre des médecins dentistes de Tunisie appelle ses adhérents à réviser à la hausse les tarifs des soins dentaires de 20%. Et de fixer le tarif minimum de la consultation à 50 dinars.

C’est ce qu’on pourrait lire dans une note interne fuitée récemment sur les réseaux sociaux. En effet, cette note n’était pas sans provoquer le mécontentement des patients. Et ce dans une période critique où le sceau de la Covid-19 frappe le pays. Dans la même note, le Conseil affirme qu’il a pris cette décision, d’une façon provisoire. Et pour assurer la continuité du travail. Ainsi, la possibilité de revoir à la hausse les prix des soins dentaires n’est pas à exclure.

A peine la note a-t-elle circulé que le Conseil s’est trouvé dans l’obligation de s’expliquer. Et ce en publiant un communiqué officiel sur sa page du réseau social Facebook. Il avance qu’il s’agit d’une note interne. La même source affirme que la date d’application n’est pas encore fixée. D’ailleurs, le Conseil mène actuellement des négociations avec les autorités compétentes.

En effet, la réflexion sur la révision à la hausse des prix des actes dentaires est due « aux coûts excessifs des moyens de prévention imposés par le ministère de la Santé et l’Ordre pour la prévention de la pandémie » ; lance-t-il. Le Conseil affirme que le prix de la boîte des masques passe de 7 à 66 dinars (prix de la Pharmacie Centrale).

L’institution affirme qu’elle a incité les médecins dentistes à se mobiliser et à assurer le service minimum même sans bénéfices. Et ce afin que l’Etat intervienne mais en vain. La même source affirme que l’application de la note est tributaire des résultats des négociations entre l’Ordre et les autorités compétentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here