Fatma Mseddi annonce le retour d’un nouveau sit-in Bardo 2

Sit-in

Invitée sur les ondes d’Express fm, Fatma Mseddi, ancienne députée de Nidaa Tounes, appelle à la dissolution du Parlement. Mais aussi à un sit-in « Errahil », Bardo bis, à partir du 1er juin.

En effet, Fatma Mseddi souligne que cette initiative découle de la frustration des citoyens. Car, ils ne font plus confiance à l’actuel Parlement. Ils estiment que sa dissolution est incontournable, dixit l’intéressée. D’ailleurs, elle précise dans ce contexte:  » Il n’est plus possible de continuer ainsi. Car les députés qui se trouvent dans l’hémicycle sont en train de servir leurs intérêts propres et non l’intérêt du pays ». Alors elle appelle à un nouveau sit-in au Bardo.

Puis, elle déclare: « Il faut se rappeler qu’une partie des députés a des antécédents judiciaires. Certains d’entre eux sont liés à des affaires de terrorisme. Ils profitent de l’immunité parlementaire pour échapper à la justice. »

En outre, elle renchérit: « Nous voulons des compétences au sein de Parlement. Et non pas des vendus qui veulent nous imposer une forme de colonisation en provenance des pays étrangers. »,

Puis, elle conclut: « Ce mouvement pacifique nous amènera à une troisième République, afin d’instaurer un Etat de droit ».

Enfin, notons qu’il y a sept ans de cela, le sit-in du Bardo « Errahil, « en juillet 2013, avait contraint la Troïka à jeter l’éponge. Suite à quoi, un gouvernement d’union nationale était mis en place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here