Klink, l’action de solidarité au profit des musiciens

klink

Dans un contexte difficile que le pays traverse à cause de la pandémie de Coronavirus, les artistes se retrouvent en difficulté. D’ailleurs, on se demande par quels moyens peuvent-ils rebondir? 

Même si la crise économique menace tous les secteurs, il est d’autant plus important d’assurer la survie des artistes. Comme celui de se projeter dans la création ou de l’innovation et de s’adapter en ces temps de crise.

Quand vous encouragez un artiste, vous encouragez des centaines d’heures d’échecs et d’espoirs. Depuis des siècles les artistes nous divertissent. Or en ces  temps de crise et de confinement, plus que jamais nous avons besoin d’eux pour égayer nos journées. En clair, nous avons besoin de musique. 

Aujourd’hui, il est possible d’assister à un concert virtuel. Aujourd’hui le Klink est la première start up  de Booking d’artistes en Afrique du Nord.

Klink  vous permet  d’assister à  le réaliser à partir de votre bureau ou confortablement assis sur votre canapé. Klink vous transporte d’un monde artistique à un autre et vous donne les moyens de choisir la prestation qui  sied le mieux à l’événement que vous projetez d’organiser.

Joint par téléphone, Sherazade Amous, Founder & CEO de Klink ,  nous  parle de l’intérêt de cette plate-forme qui a pour but d’aider les musiciens en période de crise.

Elle précise dans ce contexte: « Suite à la décision du confinement, nous avons décidé de nous adapter et de développer un module de paiement en ligne qui permet les artistes d’être rémunéré ».

La tradition et le concept de CHAPO permet d’offrir des moments de divertissement gratuitement à la population,  ou des concerts privés tout en invitant les spectateurs à donner généreusement aux artistes s’ils ont apprécié les performances.

Le festival virtuel offrira des moments de divertissement quotidiennement jusqu’au mois de juillet.

Les artistes chanteront depuis leur domicile. Or il n’y a plus besoin de sortir, vous pouvez assister à un concert depuis votre canapé. L’innovation n’a point de limites?  En clair, les bonnes idées ne manquent pas.

Rappelons que la plateforme KLINK existait bien avant l’action de solidarité.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here