Secteur numérique : baisse du chiffre d’affaires de 83 % des entreprises

Numérique

La Fédération Nationale du Numérique relevant de l’UTICA a interrogé les entreprises du secteur du numérique (PME, TPE, Grandes entreprises, start-up). Et ce, au sujet de l’impact de la crise sanitaire sur leurs performances économiques et organisationnelles.

Comme toute l’économie, la fédération souligne que le secteur du numérique a été impacté par la crise. Mais il s’organise pour maintenir son activité. Ainsi, les entreprises prennent les dispositions nécessaires pour assurer la continuité des services de tout l’écosystème.

Parmi les 62 sondés, 84% ont continué leur activité en télétravail d’une façon normale ou partielle. En termes d’impact sur l’entreprise, 53% l’ont qualifié d’un impact fort; alors que pour 35.5% il est modéré. Dans la durée, 48.5% pensent que leur activité sera affectée par la crise.

La profession s’est adaptée du mieux qu’elle a pu à cette période compliquée, mais les difficultés rencontrées étaient très importantes. A cet égard, 83% des entreprises ont constaté une baisse de leur chiffre d’affaires. Dont au moins 30% seraient impactés à plus de 50% de leur chiffre d’affaires. Il y aurait aussi environ 29% des entreprises qui seraient impactées entre 10 et 30% de leur chiffre d’affaires.

En effet, 63% ont des problèmes de trésorerie. 68% ont constaté une diminution des contrats, projets ou commerces. 39% une annulation des contrats ou des ventes et 24% un report de projets. De plus, 29% auraient carrément fermé leurs entreprises. Et 24% ont souffert de l’absence de certains de leurs collaborateurs.

Car, pour de nombreuses entreprises, il existait une sorte de barrière psychologique à laisser leurs employés travailler à la maison. Notamment avec la crainte d’une baisse de productivité. Pourtant, cela n’a pas empêché 84% des entreprises d’opter pour le télétravail, lors de la crise. Et à présent cette solution montre ses avantages.

54% vont arrêter le recrutement

Cependant, comme de nombreux secteurs, le recrutement s’est retrouvé impacté par le Coronavirus. Les entreprises par cette crise sans précédent ont été contraintes de définir de nouvelles stratégies. En priorisant, en repensant leurs recrutements à venir en fonction de l’évolution de leur trésorerie et de l’impact direct du Covid-19 sur leurs forces de production.

Par ailleurs, la fédération a interrogé les entreprises du secteur numérique sur leurs plans de recrutement et l’organisation des ressources humaines. 54% vont arrêter le recrutement. 18% vont diminuer le recrutement. 16% continueront les recrutements. 38% optent pour la réduction de leurs effectifs.

S’agissant des mesures d’aides aux entreprises, 21% des sondés ne connaissent pas ces mesures et 79% en sont informés; dont 33% qui ont fait des demandes pour profiter de ces aides.

Par contre, 73% des répondants trouvent que ces mesures ne sont pas pertinentes. Alors que 25% trouvent qu’elles sont en partie pertinentes.

Au final, les entreprises sondées ont présenté un certain nombre de propositions pour les mesures d’aide du gouvernement. Il s’agit, entre autres, de l’exonération du paiement de la retenue à la source du moment qu’une entreprise procède aux paiements des salaires. Mais aussi de la baisse d’impôts pour l’aide à la relance et des crédits à taux faible pour l’investissement.

Récensement diagnostic Impact COVID du secteur numérique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here