IACE / Enquête – Covid-19 : 47% des entreprises sont à l’arrêt

investissement chefs d'entreprise

L’Institut Arabe des Chefs d’entreprises (IACE) vient de publier les résultats d’une enquête. Elle est menée auprès de 600 entreprises. L’enquête traite de la mesure d’impact de la propagation de la pandémie (Covid-19) sur l’emploi. Mais aussi sur les moyens de paiement des salaires du mois de mars et avril. Et enfin sur les différentes perceptions des chefs d’entreprises vis-à-vis de l’évolution de leurs activités après le confinement.

Selon les résultats de cette enquête de l’IACE, 47% des entreprises, tous secteurs confondus, ont fermé leurs portes; et ce, suite à la propagation de la pandémie. Les entreprises du secteur du commerce sont les plus touchées par la crise. Avec un taux de fermeture totale ou à l’arrêt de 66,7%.

Salaires de mars 2020

Pour le mois de mars 2020, 81% des chefs d’entreprises ont déclaré que leur situation leur a permis d’honorer les salaires de leurs employés du mois de mars. Selon l’enquête, 57% des chefs d’entreprises ont déclaré qu’ils pourront payer le salaire intégral de leurs employés pour le mois de mars.

Par ailleurs, l’IACE a demandé aux chefs d’entreprises, qui ont pu verser les salaires de leurs employés (salaire intégral ou en partie) d’identifier les moyens utilisés pour ce faire.

27,46% des chefs d’entreprises interrogés ont utilisé plusieurs moyens pour pouvoir payer leurs employés au mois de mars. Ces moyens sont:

  • Crédits bancaires/découvert: 26,2%;
  •  Compte courant: 20%;
  • Revenus de l’activité de l’entreprise: 20%;
  • Excèdent de trésorerie: 19,3%;
  • Recouvrement de créances antérieures: 14,5%.

Salaires d’avril 2020

Pour le mois d’avril, 54% des chefs d’entreprises déclarent qu’ils sont en mesure de payer la totalité des salaires de leurs employés du mois d’avril. Et ce, que ce soit avec ou sans recours au décret-loi annoncé par le gouvernement.

Notons que seulement 34,37% des entreprises en situation de fermeture totale peuvent payer les salaires de leurs employés; avec ou sans recours au décret-loi gouvernemental.

En outre, s’agissant des moyens de paiement des salaires d’avril avec recours au décret-loi, 29,76% des entreprises prévoient de payer les salaires de leurs employés. Et ce, dans le cadre d’un congé annuel 2020.

De plus, 29,63% prévoient de recourir à des crédits bancaires pour payer les salaires d’avril, sans recours au décret-loi.

Enfin, presque la moitié des entreprises interrogées a fermé ses portes. Ce qui a poussé les analystes de l’IACE à mieux analyser la situation de ces entreprises. En effet, pour 53%, ce sont des entreprises de petite taille. Alors que 49% des entreprises à l’arrêt appartiennent au secteur industriel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here