COVID-19 / OIT : mesures à prendre pour protéger les travailleurs

Covid-19 - l'économiste maghrebin

A l’occasion de la Journée mondiale de la Santé et Sécurité au Travail, célébrée chaque année le 28 avril, l’OIT met en garde contre la possibilité d’une deuxième vague de propagation du virus si les mesures de protection suffisantes ne sont pas prises pour le personnel qui reprend le travail.

Pour l’Organisation internationale du Travail (OIT), il faut protéger les travailleurs dès maintenant et après l’assouplissement du confinement

Alors que la pression monte sur les différents pays en vue d’un assouplissement des mesures de confinement, l’Organisation internationale du Travail (OIT) a appelé les gouvernements à intervenir. Et ce afin de prévenir et de contrôler la pandémie de COVID-19 au travail. Il s’agit de s’engager de manière active et en dialoguant avec les organisations d’employeurs et de travailleurs.

L’OIT indique que tous les employeurs doivent procéder à une évaluation des risques. L’objectif étant de s’assurer que leurs locaux respectent dès le départ des critères très stricts en matière de sécurité et de santé. Et ce afin de minimiser le danger pour les travailleurs d’être exposés au COVID-19.

« En l’absence de ces vérifications, il existe un risque bien réel d’une résurgence du virus dans les différents pays. La mise en place des mesures nécessaires minimisera ainsi les risques d’une deuxième vague de contaminations contractées sur le lieu de travail ». Souligne l’OIT.

Assurer un retour au travail dans de bonnes conditions de sécurité

En effet, Afin d’assurer un retour au travail dans de bonnes conditions de sécurité et d’éviter de nouvelles interruptions de travail, l’OIT recommande de prendre les mesures suivantes:

  1. Identifier les dangers, évaluer tous les risques de contagion liés au travail et poursuivre cette évaluation après la reprise du travail.
  2. Adopter des mesures de contrôle des risques adaptées à chaque secteur et aux spécificités de chaque lieu de travail. Il peut s’agir notamment de:
    – réduire l’interaction physique entre les travailleurs, les fournisseurs, les clients et les visiteurs et respecter les mesures de distance sociale en cas de nécessité d’interaction;
    – améliorer la ventilation sur le lieu de travail;
    – procéder au nettoyage régulier des surfaces, vérifier la propreté du lieu de travail, assurer de bonnes conditions d’hygiène. Et mettre à disposition les moyens nécessaires pour se laver les mains et pour assurer la désinfection.
  3. Fournir gratuitement au personnel des équipements de protection individuelle (EPI) quand c’est nécessaire;
  4. Prévoir la possibilité d’isoler les cas suspects en retraçant chacun de leurs contacts;
  5. Offrir au personnel un soutien psychologique;
  6. Prodiguer des formations. Et mettre à disposition du matériel d’éducation et d’information sur la sécurité et la santé au travail, y compris les bonnes pratiques en matière d’hygiène et l’utilisation d’éléments de protection. Et ce pour travailler comme les équipements de protection individuelle (EPI).

M.T avec OIT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here