La crise du Covid-19 menace l’industrie tunisienne de l’aéronautique

Aéronautique covid-19 l'économiste maghrebin

« La propagation du Covid-19 impacte également le secteur de l’aéronautique. Les entreprises du secteur ne pourront pas traverser ce moment sans restructuration de leurs effectifs ».  Lance le président du Groupement des industries tunisiennes aéronautiques et spatiales (GITAS) Thierry HAURE-MIRANDE, dans un communiqué rendu public, aujourd’hui, 28 avril.

Dans le même contexte, il estime que cette mesure est vitale pour le secteur de l’aéronautique. « Il en va de la survie du secteur », lance-t-il. Dans le même sillage, il affirme qu’il n’était pas aisé d’assurer les salaires du mois de mars. Ainsi, le covid-19 a impacté tous les secteurs.

Cependant, « il apparaît aujourd’hui que les trésoreries de nos sociétés membres ne pourront supporter de payer intégralement des salaires sans pouvoir assurer des facturations à nos clients ».

D’ailleurs, le président du Groupement décrit une situation catastrophique. « Les
compagnies aériennes « clouées » au sol luttent maintenant pour leur survie ». Pour lui, si certaines compagnies résistent à la crise, certaines petites entreprises n’ont pas pu se relever de la crise.

Il estime également que les conséquences sur la construction aéronautique sont inévitables. Et les grands constructeurs d’avions que sont AIRBUS et BOEING révisent leur cadence à la baisse. Les plans de réduction sont eux aussi inédits, après dix années de croissance soutenue, « nous devons faire face maintenant à des baisses de l’ordre de 40% ». Dit-il.

Pour toutes ces raisons, le Président du Groupement affirme que traverser cette crise engendrée par le covid-19 ne se fait qu’à travers l’implication de tous les acteurs économiques, l’Etat, les organismes et les partenaires sociaux, les entreprises, les commerces.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here