Coronavirus : le renforcement des tests est derrière la baisse du nombre de cas confirmés

Coronavirus l'économiste maghrebin

« La baisse du nombre de nouveaux cas confirmés de contamination par le coronavirus, enregistrée au cours de ces derniers jours, est due au renforcement du dépistage. Ainsi que des tests effectués sur les soignants des hôpitaux publics qui accueillent les patients atteints du COVID-19 ». C’est ce que souligne Nissaf Ben Alaya, directrice générale de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes (ONMNE).

En effet, Mme Ben Alaya confirme la pratique des tests en grand nombre sur le personnel soignant du circuit COVID-19. De même que dans les hôpitaux publics. Cela a permis d’identifier un nombre limité d’infection au nouveau coronavirus.

Elle a, en outre, ajouté que les tests ont été renforcés dans le Grand Tunis et dans les régions qui connaissent le plus grand nombre de cas confirmés, comme Kébili. Où le ministère de la Santé a été appuyé par le laboratoire militaire itinérant.

Dans ce contexte, Nissaf Ben Alaya a fait remarquer que les analyses ont concerné spécialement les personnes en contact direct avec les porteurs du virus ou les cas suspects. Tout en soulignant l’importance d’effectuer des tests ciblés pour contenir l’épidémie.

A noter que le nombre de nouveaux cas confirmés a connu une baisse au cours de ces derniers jours. En passant de 42 nouveaux cas vendredi dernier ,à deux cas seulement le lendemain samedi et 13 cas hier dimanche.

De son côté, le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh annonçait dimanche, dans une interview télévisée que la Tunisie recevra au début de cette semaine 200 mille tests rapides. Et ce, pour renforcer le dépistage et atteindre 1000 tests par jour. Afin de bien se préparer au déconfinement ciblé, à partir du 04 mai prochain.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here