Forte contraction des échanges commerciaux de la Tunisie

échanges commerciaux

L’Institut national de la Statistique (INS) vient d’annoncer une forte contraction des échanges commerciaux de la Tunisie aux prix constants au cours du mois de mars 2020 par rapport au mois de mars de l’année 2019.

Selon les données du commerce extérieur aux prix constants, au cours du mois de mars 2020 par rapport au même mois de l’année dernière, les exportations se replient de 29,5%. Les importations reculent de 29,2%. Concernant les prix, les résultats dénotent une hausse de 2,6% pour les produits importés contre une légère baisse de 0,1%pour les produits exportés.

Premier trimestre : net repli à la fois des exportations et des importations

Au cours du premier trimestre de l’année 2020, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur ont enregistré en volume (prix constant) par rapport à la même période de l’année 2019, une baisse à l’export de l’ordre de 13,5% et à l’import de l’ordre de 15,1%. S’agissant des des prix, ils se replient de1% pour les exportations et ils augmentent de 4,4% pour les importations.

Au cours du premier trimestre de l’année 2020, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur en valeurs courante sont atteint 10514,9 MD en exportations et 14020,6 MD en importations, enregistrant ainsi une baisse de l’ordre de 11,2% à l’export et de 11,4% à l’import. Et ce par rapport à la même période de l’année2019.

Evolution du commerce extérieur hors énergie

Hors énergie, les prix ont baissé à l’export de 1,5%. Ils ont augmenté à l’import de 3,4% et ce par rapport au premier trimestre de l’année 2019.

Au cours du premier trimestre de l’année 2020, la baisse en volume des exportations a touché la majorité des secteurs, essentiellement le secteur de l’énergie et lubrifiants (-22,2%), le secteur des textiles, habillements et cuirs (-19,4%) et le secteur des industries mécaniques et électriques (-14,9%).

Par ailleurs, les exportations du secteur des mines, phosphates et dérivés ont augmenté en volume de l’ordre 20,5%. Et ce par rapport à la même période de l’année 2019.

Concernant les importations, l’évolution en volume est marquée par une baisse au niveau de tous les secteurs, particulièrement le secteur des industries mécaniques et électriques (-20,7%), ainsi que le secteur du textiles, habillements et cuirs(-17,2%).

M.T

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here