Secteur automobile : l’appel de la TAA au gouvernement

secteur automobile TAA

La Tunisian Automotive Association (TAA), Association tunisienne des industriels du secteur automobile, a tenu à saluer les efforts du gouvernement qui a pu mettre en place les mesures nécessaires et le personnel soignant pour leur efforts considérables. La TAA a exprimé également tout son soutien aux citoyens tunisiens, aux différentes institutions de ce pays, publiques et privées. Elle a, en outre, appelé les entreprises à collaborer, à faire preuve de solidarité et de créativité dans l’effort face à cette crise inédite.

Toutefois, la TAA a souligné, dans ce contexte difficile, que le secteur automobile tunisien, qui représente aujourd’hui 80.000 emplois directs et 7.5 milliards de dinars d’exportation, a été, comme de nombreux autres secteurs, durement touché par la crise du coronavirus.

Dès le déclenchement des procédures du confinement, et même avant, les sociétés du secteur automobile en Tunisie ont mis en place les mesures exceptionnelles décrétées par le gouvernement tunisien. D’ailleurs, le taux de suspension d’activité depuis le 20 mars 2020 au niveau du secteur automobile dépasse 98%.

Aujourd’hui, ces sociétés ont pour la plupart totalement exportatrices. Elles se battent pour sauvegarder leurs marchés et par là-même les emplois. Et ce dans un contexte imprévisible où les chaînes d’approvisionnements, les clients, et les fournisseurs connaissent aussi de très grandes difficultés.

Faciliter l’octroi d’autorisations

Afin de préserver ce secteur moteur dans la création de la valeur ajoutée pour le pays, l’entrée de devises et le financement du budget de l’Etat, la TAA a appelé à un soutien accru du gouvernement pour faciliter l’octroi d’autorisations afin de permettre un minimum de continuité d’activité. « Ceci permettra de sauvegarder les emplois du secteur, ainsi que ceux des sous-traitants et des fournisseurs locaux », lit-on dans un communiqué de la TAA.

Et d’ajouter que la TAA insiste également sur l’importance du soutien du gouvernement afin d’intégrer les mesures de préservation du tissu économique dans la liste de ses priorités. Et d’apporter un appui logistique adéquat aux industriels du secteur automobile. Ces industriels sont appelés à poursuivre ou à redémarrer leur activité le plus vite possible. Et ce en insistant sur leur engagement d’assurer cela dans des conditions sanitaires irréprochables.

Besoin de solidarité, d’espoir et de volonté politique

La crise par laquelle passe le secteur automobile n’a pas empêché la majorité de ces entreprises à continuer et à renforcer leur responsabilité sociétale. Au contraire, un grand nombre d’entre-elles a effectué des dons au profit du Fonds 1818, des hôpitaux et/ou de familles nécessiteuses. Et surtout a mis comme premier objectif la santé, la sécurité de ses employés et la pérennité et de leurs sources de revenu.

Plus que jamais, le secteur automobile a besoin de solidarité, d’espoir et de volonté politique pour surmonter ensemble cette terrible crise.

La TAA est une association tunisienne à but non lucratif. Elle est créée en février 2016 à l’initiative des principaux acteurs de l’industrie des composants automobiles en Tunisie. L’objectif étant de favoriser les échanges, la collaboration et la synergie entre les entreprises du secteur de l’industrie des composants automobiles et d’accompagner les autorités tunisiennes pour développer et promouvoir le secteur.

Elle veille à créer un environnement attractif pour le développement de l’industrie automobile en Tunisie. La TAA organise et participe activement à tous les évènements en Tunisie et à l’étranger afin de promouvoir et soutenir le secteur automobile tunisien et les entreprises qui le composent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here