Presse francophone: l’Union internationale réclame une aide aux journalistes tunisiens

Presse francophone L'Economiste Maghrébin

Le président de l’Union internationale de la Presse francophone (UPF), Madiambal Diagne, réclame une aide complémentaire substantielle aux journalistes tunisiens. Et ce, pour faire face à la crise du Covid-19. Ainsi, il s’adresse dans une lettre ouverte au Président de la République, Kaïs Saïed.

« Au nom de l’Union internationale de la Presse francophone, je me permets d’attirer votre attention. Et ce, sur un problème d’une extrême gravité. Un problème que vit un grand nombre de médias aujourd’hui », a-t-il dit dans cette lettre.

Pour lui, les conséquences humaines et économiques de la pandémie de Covid-19 entraînent pour beaucoup de médias- et particulièrement pour la presse écrite- une réduction de la pagination. Voire une cessation de parution et une diminution drastique des recettes publicitaires.

Ajouté à ces difficultés, a-t-il averti, les ventes se sont considérablement réduites. Et ce, pour les journaux qui continuent à paraître. Notamment lorsque des mesures ont été prises pour restreindre la circulation des personnes. « Cette crise profonde risque de voir purement et simplement disparaître certains supports », a-t-il souligné.

Enfin, le président de l’UPF a indiqué que les médias sont un élément essentiel du développement économique et humain. « Ils ont, aussi, montré leur caractère irremplaçable de support d’information. Et ce, au moment où vous avez engagé les mesures de précaution nécessaires face à cette pandémie », a-t-il conclu.

(Avec TAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here