L’OMS dénonce les propos racistes des chercheurs français

OMS

Les Africains ne sont pas de cobayes. Tel est le cri d’alarme de la toile; mais aussi de l’OMS pour dénoncer les propos racistes échangés entre deux scientifiques français, lors d’un débat télévisé. Et ce, dans le but de saisir l’opportunité de tester en Afrique un vaccin contre le coronavirus

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus réplique: « Ce genre de propos racistes ne font rien avancer. Ils vont contre l’esprit de solidarité. L’Afrique ne peut pas être et ne sera pas un terrain d’essai pour aucun vaccin. »

Cette annonce intervient au cours d’une conférence de presse depuis Genève. « L’héritage de la mentalité coloniale doit prendre fin », poursuit-il.

En outre, il ajoute: « Il est honteux et horrifiant d’entendre des scientifiques tenir ce genre de propos au 21ème siècle. Nous les condamnons dans les termes les plus fort. »

Par ailleurs, il s’exprime, entre autres, quant au port du masque. Ainsi, il admet que l’OMS évalue de manière plus large l’utilisation des masques médicaux ou non médicaux dans le contexte du COVID-19.

Aujourd’hui, l’OMS publie des orientations et des critères. Afin de permettre aux pays de prendre des décisions à cet égard.

Par exemple, les pays pourraient envisager l’usage de masques dans les communautés où la mise en place d’autres mesures telles que le lavage des mains et le maintien d’une distance physique sont plus difficiles à réaliser. Et ce, du fait du manque d’eau ou de conditions de vie dans des logements surpeuplés.

De plus, notons que plusieurs ONG ont fustigé ce genre de propos racistes.

Enfin, des stars du football ont répliqué elles aussi que cela est inconcevable. « L’Afrique n’est pas un laboratoire », a fait savoir la star ivoirienne du football Didier Drogba.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here