Publication d’une circulaire pour garantir la continuité des services administratifs

PME

Le ministre d’Etat auprès du chef du gouvernement chargé de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption Mohamed Abou, vient de publier une circulaire. Cette dernière garantira la continuité des services administratifs.

Ainsi que le contact avec les citoyens, par voie électronique et par téléphone. Et ce, en application des exigences du confinement général et afin de lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus. La continuité des services administratifs évite aussi aux citoyens le déplacement vers les différentes administrations.

La continuité des services doit être assurée

Le ministre d’État a appelé, ainsi, toute structure publique à publier, dans la page d’accueil de son site web, leur adresse électronique. Et ce, afin de pouvoir recevoir les demandes des citoyens. Il a demandé aussi, à s’assurer que ces adresses soient valides. De même que les demandes reçues soient traitées dans un délai ne dépassant pas les 48 heures.

Au cas où la réponse de l’administration nécessite l’accès à un nombre de documents ou une coordination avec d’autres structures publiques. Alors il devient nécessaire d’informer la personne concernée, dans le délai susmentionné.

Toujours selon la même circulaire, les établissements et les structures publiques doivent vérifier la liste des services en ligne disponibles. Et veiller à ce que ces services répondent aux normes de la qualité. Notamment en ce qui se rapporte à la validité des données et à l’accessibilité par les différents utilisateurs. Ils doivent, aussi, inclure une description claire pour chaque service en ligne.

Le ministre d’État a également appelé à l’exploitation des canaux et des plateformes électroniques disponibles. Et ce, pour interagir avec les utilisateurs des services électroniques. Afin de connaître leurs attentes et préoccupations et recevoir leurs plaintes.

De même, les structures publiques sont invitées à vérifier l’exactitude des numéros de téléphone et de fax publiés sur leurs sites web. Ainsi qu’à veiller à charger un agent public sur place, pour répondre aux appels entrants.

En cas de non disponibilité d’un agent sur les lieux, il faut répondre à distance à ces appels. Et ce, en transférant la ligne téléphonique vers un numéro de téléphone en sa possession.

Les ministres, les secrétaires d’État, les gouverneurs, les maires et les directeurs d’établissements publics doivent mettre en application les dispositions de cette circulaire.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here