Kaïs Saïed reçoit les membres du bureau exécutif de l’Utica

Kaïs Saïed

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu, vendredi, le président de l’UTICA. Samir Majoul était accompagné de membres du bureau exécutif de la centrale patronale.

La rencontre entre Kaïs Saïed et les membres du bureau exécutif de l‘Utica a porté sur la situation que traverse le pays. Ainsi que le rôle de la centrale patronale dans le soutien du tissu économique et social national.

Le président de la République, a démenti, lors de cette rencontre, les informations qui circulent sur une éventuelle confiscation. Il a affirmé que seule la justice indépendante pourrait examiner ce genre de dossiers.

Il a exprimé son refus de « tout arrangement en dehors de la loi ». D’ailleurs, il affirme que « tous les Tunisiens sont égaux devant la loi, loin de tout chantage ou exception ».

En outre, le chef de l’Etat a rappelé sa proposition qui remonte à huit ans, en faveur d’un arrangement fiscal avec les personnes impliquées dans des affaires de corruption financière, dont le nombre s’élève à 460 selon un rapport élaboré en 2011. Le montant qui leur était demandé variait à l’époque entre 10 mille milliards et 13,5 mille milliards.

Cette proposition consiste à conclure un arrangement en faveur des délégations défavorisées avec les personnes impliquées dans ce type d’affaires. Ils devraient être classées selon leur degré d’implication des plus impliquées vers les moins impliquées.

Il est à rappeler que les délégations bénéficiaires sont classées par ordre décroissant des plus défavorisées aux moins défavorisées.

De ce fait, chaque condamné s’engage à réaliser des projets revendiqués par les habitants dans chaque délégation (routes, hôpitaux, écoles…). Et ce sous la supervision d’une commission régionale en charge du contrôle et de la coordination. L’arrangement final ne devient effectif qu’après réalisation des projets dont la valeur correspond au montant des pénalités infligées.

Conjoncture exceptionnelle

Par ailleurs, la réunion avec le président de l’UTICA a aussi porté sur les préoccupations de l’organisation dans cette conjoncture exceptionnelle que traverse le monde entier.

Kais Saïed a ainsi appelé le patronat à être une force de proposition à portée nationale , qui garantissent les droits de tous. Il a aussi invité l’organisation patronale a soutenir l’effort national de lutte contre le coronavirus. Il a exprimé sa compréhension des situations des petits commerçants, artisans, et autres.

De son côté, Samir Majoul, a souligné, à l’issue de cette rencontre, que les membres du bureau exécutif ont exposé au président de la République, les efforts qu’ils sont en train de consentir volontairement pour contribuer à soutenir l’investissement. Et préserver le tissu économique, et tenu à le rassurer quant au capital humain.

Et d’ajouter:  » la majorité des entreprises traverse une situation critique de liquidité. Ceci nécessite un mouvement de solidarité de toutes les parties. »

Saluant l’engagement patriote et le volontarisme des hommes d’affaires, il a affirmé leur disposition à relancer l’économie. Et ce en attirant les investissements et en renforçant les exportations.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here