Projet Mashrou3i multiplie les efforts pour faire face au Covid-19

Projet Mashrou3i Covid-19

Dans le cadre du confinement total, le projet Mashrou3i poursuivra prochainement ses formations destinées aux entrepreneurs. Et ce, à travers une série de webinaires en ligne et en live avec son équipe d’experts.

Il s’agit du programme en ligne HP LIFE du projet Mashrou3i qui offre des cours gratuits intégralement. Il sera dédié à l’entrepreneuriat social tout en aidant les utilisateurs à améliorer leurs compétences entrepreneuriales. Notamment en TIC, comptabilité, communication, vente…

Comptant à ce jour 25 modules de formation en français et en arabe, la plateforme HP LIFE offre, également, des solutions adaptées aux étudiants, aux entrepreneurs potentiels et aux promoteurs des PME.

Plus de 5000 aspirants entrepreneurs des 14 régions du projet Mashrou3i bénéficieront de ces formations. Et ce, afin de concrétiser leurs projets. Ils seront, également, accompagnés par des formateurs certifiés HP LIFE dans le développement et la finalisation de leur plan d’affaires.

Les bénéficiaires de Mashrou3i ont lancé plusieurs initiatives sociales

Dans cette situation difficile du Covid-19, des jeunes entrepreneurs ont lancé un appel à l’entraide. Et ce, pour le bien de leur communauté. Ils ont initié de nombreux projets pour apporter une assistance aux personnels de santé. Ainsi qu’aux citoyens tunisiens confrontés aux risques de cette pandémie. Surtout dans leur travail quotidien et qui manquent d’équipements pour se protéger.

Dans les régions, les entrepreneurs assistés par Mashrou3i se mobilisent aussi. Au Kef, Marwen Cherni, fondateur de la marque textile « Prestige », fournira gratuitement dans les prochains jours un millier de masques aux municipalités, administrations et citoyens de sa région.

De son côté, Hayfa Nakhli, jeune entrepreneure et à la tête d’une unité de production textile « Tahfouna », fabrique des masques pour le personnel de santé de Kairouan.

Dans la région de Jendouba, Rim Sbai, fondatrice de la marque de cosmétique « M’Liz », propose, quant à elle, un gel désinfectant à un prix minimal.

Pour sa part, Houssem Ben Hamed, jeune entrepreneur de Kébili connu pour son fauteuil roulant innovant alimenté par un système photovoltaïque « Technosolaire », produit des thermomètres pour les hôpitaux.

A Gabès, Montasser Bouaine, à la tête de la startup « Les délices de l’oasis » en collaboration avec des membres de son association « Oasis Science », a inventé un distributeur automatique de gel avec capteur infrarouge. Une fois validé, ce dispositif équipera de nombreuses administrations des régions du Sud tunisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here