BERD : 400 millions d’euros seront alloués à la Tunisie

BERD

Le Conseil d’administration de la BERD a approuvé, récemment, 150 millions de dinars. Et ce, au profit des institutions financières et des petites et moyennes entreprises (PME) en Tunisie. C’est ce qu’a annoncé Antoine Sallé De Chou, Chef du Bureau de la Banque en Tunisie, aujourd’hui, sur les ondes d’Express fm.

En effet, M. De Chou a affirmé que dans cette situation difficile du Coronavirus, la BERD tient à être très réactive. Notamment pour focaliser ses financements d’habitude et recentrer sur la trésorerie en faveur du secteur privé.

La Banque tient, également, à répondre rapidement aux besoins de ses partenaires et les assurer qu’elle serait à leur côté dans cette crise.

En outre, le responsable a précisé que l’institution financière va opter pour de nouvelles assistances techniques. Et ce, en se réorientant sur les besoins de résilience, aidant les entreprises au niveau des formations sur le télétravail, du conseil et d’assistance pour pouvoir s’adapter et devenir agile dans cette crise. Rappelant que la BERD a d’ores et déjà offert des assistances techniques à 1000 PME tunisiennes.

Soutien au secteur public tunisien

En ce qui concerne le secteur public, Antoine Sallé De Chou a ajouté qu’il souhaitait qu’aucune institution tunisienne ne ferme ses portes en raison de problèmes budgétaires. Le chef du bureau a indiqué qu’il y aura aussi du travail pour les soutenir afin de surmonter cette crise du Coronavirus.

D’ailleurs, il a indiqué que des fonds importants seront alloués à des institutions publiques, telle que la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG).

Et de préciser que le total des financements que la banque va allouer à la Tunisie s’élèvera à environ 400 millions d’euros. Il s’agit des enveloppes substantielles pour soutenir la Tunisie.

Au final, il a rappelé que la BERD s’est mobilisée pour soutenir les économies où elle investit et opère. Notamment avec l’approbation de la constitution d’un Fonds de solidarité d’un (1) milliard d’euros. Ce montant était, selon ses dires, une première étape et que la banque est prête à renforcer son action si nécessaire et au moment opportun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here