Coronavirus-Solidarité : des étudiants et des couturières collaborent pour protéger les ouvriers municipaux

coronavirus-agents municipaux

Des étudiants en master management-habillement, de l’Institut supérieur des études technologiques (ISET) de Ksar Hellal (Monastir), ont conçu des combinaisons protectrices du coronavirus.

Ces combinaisons protectrices du coronavirus sont destinées aux ouvriers des municipalités et ceux des chantiers (Hadhayer).

En effet, ils ont collaboré, pour leur confection, avec des couturières et ex-ouvrières d’usines de textile-habillement. Et ce, dans les localités de Moknine et Teboulba, indique Jihen Ghazoini. Cette dernière est étudiante en master management-habillement et collaboratrice de ce projet de solidarité.

Dotées de machines à coudre, ces femmes ont fabriqué, jusqu’à ce jour, 300 combinaisons. Et ce, grâce à une collecte d’argent, lancée pour l’achat du tissu et des articles de mercerie.

« Notre but est de protéger les ouvriers municipaux qui continuent de travailler en ces temps difficiles. Ces derniers sont, chaque jour, très exposés aux risques de contagion  par le Covid-19. De plus, le tissu utilisé est imperméable et pourrait être désinfecté et réutilisé », argumente-t-elle.

En outre, Jihen Ghazoini déclare également avoir remis le modèle des combinaisons au premier responsable de l’usine « Haute Couture ». Cette dernière se trouve à Tajerouine dans le gouvernorat du Kef. Elle y avait effectué un stage de perfectionnement.

« Dès mardi prochain, 31 mars 2020, ils vont commencer la confection de combinaisons destinées aux ouvriers municipaux, dans cette municipalité du nord-ouest de la Tunisie », a-t-elle encore indiqué.

Les premiers lots distribués gratuitement

La société Tunisian Green Energy (TGE) a lancé cette initiative. C’est  une société tunisienne, spécialisée dans la gestion des déchets et l’énergie verte. Elle est basée à Teboulba (gouvernorat de Monastir).

En effet, les premiers lots de combinaisons ont été déjà distribués gratuitement, aux municipalités à faibles ressources financières. Dont celles de Menzel FERSI, Amira Twajra, Al Fouhoul, El Hajjaj et Sidi Bannour.
« Nous allons fabriquer davantage de combinaisons, cette fois, à vendre à d’autres municipalités ayant plus de moyens financiers. Dont celles de Hammamet et du Bardo. Et nous sommes ouverts aux commandes d’autres communes », a fait ainsi savoir, Hamdi Chebâane, premier responsable de la société TGE.

« Nous ne pouvons pas tout financer, les fournitures sont de plus en plus chères », confie-t-il, évoquant le prix des tissus. A savoir que ce dernier a plus que triplé, passant de quatre dinars seulement avant la pandémie du coronavirus, à 15 dinars actuellement.

Enfin, pour la distribution de ce matériel de protection, le Croissant Rouge se charge de cette mission. La Tunisie compte, au total, 350 municipalités et environ 20 000 ouvriers municipaux.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here