La FTTH lance trois actions pour la collecte de dons

Dons FTTH
Les premiers protos des combinaisons des combinaisons médicales sont déjà presque prêts

La FTTH (Fédération tunisienne du textile & habillement) en partenariat avec l’Association Tunisienne de la Biosécurité et l’Education Environnementale « ATB2E » a lancé trois actions pour la collecte de dons pour la confection de 50 000 bavettes médicales, la fabrication de surblouses, bavettes et coiffes médicales pour le corps médical de 1ère ligne et la fabrication de 7 000 combinaisons imperméables.

En réponse à cet appel, nombreux ceux (entreprises et particuliers) qui ont réagi positivement la collecte de dons. Toutefois, la FTTH a tenu à souligner que les fonds collectés ne permettent pas encore de couvrir les frais des actions engagées. C’est pourquoi la fédération a renouvelé son appel à ceux qui n’ont pas encore participé à cet effort de le faire dans les meilleurs délais. Les trois actions engagées par la FTTH sont :

Confection de 50 000 bavettes médicales

Cette action est menée par un industriel dans ses ateliers de confection entre Sahline et Akouda. Le tissu a déjà été acheté. Les élastiques (13 000 m) ont été offerts par une autre entreprise. Les autres accessoires seront également offerts.

Fabrication de surblouses, bavettes et coiffes médicales

Trois tonnes de tissus non tissés ont déjà été achetés et livrés. Les accessoires seront livrés. Dans le cadre de cette deuxième action. La FTTH a lancé un appel à toutes les entreprises qui veulent contribuer volontairement à cet effort. Et ce par la fabrication d’une partie de ces dispositifs médicaux pour le corps médical de 1ère ligne.

Fabrication de 7 000 combinaisons imperméables étanches et stérilisables et donc réutilisables

Cette action est menée dans les ateliers dans une entreprise privée. Les tissus et les accessoires seront offerts. Notons que pour cette action, la FTTH aura toujours besoin de tissus imper-méabilisables en toile 140 g ou en sergé poly coton 180 à 200 g.

La FTTH avait proposé au gouvernement de prendre les mesures qui s’imposent pour le report de toutes les échéances financières (banques, CNSS, redevances fiscales…). L’objectif étant d’éviter à ces entreprises adhérentes de subir à elles seules les conséquences de cette décision.

La fédération a tenu à souligner, dans un récent communiqué, que « les ministères concernés ont accueilli favorablement. Promettant ainsi une réponse avant la fin de la semaine ».

Notons que des industriels du secteur ont décidé de fermer momentanément leurs usines pour préserver leur personnel et leur outil de production.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here