Coronavirus: le virus se transmet-il à près de deux mètres?

distance-securite-coronavirus

D’après l’OMS, le coronavirus peut se transmettre d’une personne à une autre par le biais de gouttelettes respiratoires expulsées par le nez ou par la bouche. Et ce, lorsqu’une personne tousse ou éternue.

Aussi, les autorités de santé avaient déclaré que le coronavirus se transmettait lors de contacts étroits. Et ce, en étant à moins d’un mètre d’une personne malade. Or, aujourd’hui les spécialistes alertent sur le risque de se trouver à un mètre d’une personne malade.

C’est une annonce récente du Centre de contrôle et de prévention des maladies américaines. Il recommande tout d’abord de limiter le contact étroit avec une personne présentant des symptômes de l’état grippal. Et ce, non pas à un mètre de distance, mais à environ six pieds. Ce qui représente deux mètres, le double de la distance préconisée jusqu’alors par les autorités sanitaires.

En effet, pour les experts américains, les gouttelettes contaminées pourraient se déplacer jusqu’à précisément 1,83 mètres.

 Stéphane Gayet, médecin et infectiologue au CHU de Strasbourg confirme cette thèse. D’après lui, « un mètre, ce n’est pas une sécurité suffisante ». Les gouttelettes sont l’un des moyens de transmission du coronavirus. Ces dernières peuvent en effet être propulsées plus loin qu’un simple mètre. Et ce, comme l’explique le spécialiste, notamment « en cas d’éternuement violent, de toux violente ou de faible humidité de l’air ».

Seule « une toux modérée est propulsée à un peu moins d’un mètre. Toutefois, il ne faut pas oublier que la distance est difficile à apprécier ».

Enfin, d’après l’OMS, le moyen le plus efficace reste donc de limiter tout contact humain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here