UTICA/Entreprises privées: pas de recours au chômage technique

UTICA L'économiste-maghrébin

L’UTICA a assuré que les entreprises privées continueront à payer leurs employés. Et ce, lors du confinement total décidé du 22 mars au 4 avril 2020.

En effet, l’UTICA a précisé que les entreprises privées n’auront pas recours au chômage technique. Sauf dans des cas de force majeure, lit-on dans un communiqué.

Revenant sur les nouvelles mesures de soutien aux entreprises, le patronat a salué ces décisions annoncées par le Chef du gouvernement. Et ce, pour aider les entreprises dans cette situation difficile de COVID-19.

La même source a rappelé que ces mesures, d’un coût de 2500 millions de dinars, prévoient le report du remboursement des crédits bancaires pour les citoyens dont le revenu ne dépasse pas 1000 DT par mois.

Et d’estimer qu’elles permettront, aussi, de soulager les entreprises. Notamment à travers le report des mensualités des crédits, du payement des impôts, des charges sociales et des taxes.

En outre, l’UTICA a évoqué son espoir de voir ces mesures appliquées dans la fluidité requise. Et étendues aux professionnels du transport, de l’artisanat et des fournisseurs de services. Ainsi qu’aux entreprises touchées partiellement ou complètement par les impacts de la pandémie.

Au final, l’Union a rassuré quant à l’approvisionnement du marché en produits de base par les entreprises de nature vitale. Sachant qu’un stock stratégique est disponible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here