Coronavirus : comment faire la différence avec une grippe ?

covid-19 - l'économiste maghrebin

Le coronavirus COVID-19 sous sa forme légère peut causer plusieurs symptômes. Ces derniers sont semblables à ceux d’un rhume. De plus, ses manifestations s’apparentent davantage à celles d’une grippe ou d’un état grippal.

Les différents symptômes du Coronavirus :

  • Fièvre, frissons ;
  • Malaise général, fatigue ;
  • Douleurs musculaires, courbatures ;
  • Toux sèche ;
  • Céphalées ;
  • Dyspnée ou gêne respiratoire;
  • Des maux de gorge, un écoulement nasal ou une diarrhée peuvent parfois se manifester.

La période d’incubation du Covid-19 est sensiblement plus longue que celle de la grippe, puisqu’elle peut aller jusqu’à 14 jours contre 3 à 6 jours pour la grippe.

A savoir que les malades déjà touchés par des maladies chroniques telles que l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, le diabète, les maladies hépatiques ou des maladies respiratoires sont plus susceptibles d’être concernés par des formes sévères du nouveau coronavirus. Ainsi que les personnes âgées.

Le coronavirus est plus contagieux que la grippe

Le coronavirus se transmet comme la grippe par voie aérienne en toussant ou en éternuant. Aussi par contact rapproché entre deux personnes. Ou par l’intermédiaire d’un objet ou d’une surface, préalablement touché par un malade. Cependant, le nombre moyen de personnes auxquelles un malade risque de transmettre la maladie se situe entre 2 et 3 pour le Coronavirus. Tandis qu’il n’est que d’1 pour la grippe saisonnière.

Covid-19 : un prélèvement nécessaire pour poser le diagnostic

Ce qui permet de différencier le coronavirus de la grippe réside dans la proximité avec une personne infectée.

Si vous avez ces symptômes et que vous avez voyagé dans les 15 derniers jours dans un pays à risque. Et que vous avez été également en contact étroit avec un malade. Ainsi qu’en étant en face à moins d’un mètre d’un membre de votre foyer ou d’un ami intime.

Lors d’une suspicion de coronavirus, des mesures de précaution sont mises en place. Les patients doivent se soumettre ensuite à un examen. Ce dernier prend la forme d’un prélèvement naso-pharyngé. C’est à ce jour; le seul moyen de détecter la présence du virus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here