Musée Habib-Bourguiba : vers plus de valorisation et de promotion

Musée Habib Bourguiba - l'économiste maghrebin

 Le lancement du « projet de valorisation et de promotion du Musée Habib Bourguiba Palais Skanès: création d’une image de marque muséale » aura lieu le 20 mars prochain, annonce l’Institut National du Patrimoine (INP).

En effet, le Conseil international des musées (ICOM) organise une journée de sensibilisation pour le lancement de cet événement. Elle coïncidera avec la célébration de la fête de l’Indépendance de la Tunisie, le 20 mars 2020. La Tunisie fêtera cette année le 64e anniversaire de l’Indépendance.  Le Musée Habib-Bourguiba aura plus de visibilité.

En effet, le palais Skanes ou palais de marbre se trouve dans la ville de Monastir. C’est la  ville natale du leader disparu Habib-Bourguiba. Il constitue un lieu historique et symbolique qui perpétue la mémoire de Bourguiba. Qui fut le premier président de la République tunisienne (1957-1987). D’ailleurs, ce palais dont la construction date de 1962, était la résidence d’été de Bourguiba.

Laissé à l’abandon suite à la chute du régime bourguibien, des travaux de restauration n’ont été entrepris qu’à partir de 2013. A présent, c’est un espace ouvert au public. Où les effets personnels de Bourguiba sont exposés.

En effet, ce projet bénéficie du soutien des organismes et institutions culturelles, scientifiques et la société civile dans la région. Il verra l’installation d’un prototype du Loud (le bac reliant l’île de Kerkennah à Sfax) dans le jardin du musée.

Un projet porté à bout de bras par plusieurs organismes

Par ailleurs, ICOM Tunisie a mis en œuvre le projet en question. Et ce, en collaboration avec plusieurs organismes. Il s’agit du ministère des Affaires Culturelles, l’Agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle (AMVPPC), l’Institut National du Patrimoine (INP), le gouvernorat de Monastir, les amicales des agents et fonctionnaires de l’INP, l’Association des Beaux-arts de Sousse, le club « Regards sur les paysages, la société et le développement durable » de l’Institut Supérieur Agronomique à Chott Mariem Sousse et la Galerie Gorgi.

Par ailleurs, l’organisation internationale des musées et des professionnels de musées (ICOM) travaille sur la valorisation et la conservation du  patrimoine naturel et culturel mondial.

D’ailleurs, elle regroupe 44 686 membres dans 138 pays avec un total de 118 comités nationaux et 32 comités internationaux. L’ICOM est une association de membres et une organisation non gouvernementale. Elle établit  des normes professionnelles et éthiques pour les activités des musées. Elle est la seule organisation internationale dans le domaine des musées.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here