La Banque Mondiale octroie jusqu’à 12 milliards de dollars d’aide rapide contre le coronavirus

Banque Mondiale BM

Pour faire face au coronavirus – plus de 60 pays touchés – le Groupe de la Banque mondiale annonce une aide d’un montant allant jusqu’à 12 milliards de dollars.

Ainsi, c’est un premier financement du groupe de la Banque Mondiale. Son objectif est d’apporter un appui rapide aux pays en proie aux conséquences sanitaires et économiques de cette pandémie.

Ce financement sera réparti comme suit:

  • 8 milliards de dollars dont 2,7 milliards de dollars de nouveaux financements de la BIRD.
  • En outre, 1,3 milliard de dollars de l’IDA. Ils seront complétés par la réaffectation de 2 milliards de dollars du portefeuille existant de la Banque; et 6 milliards de dollars de l’IFC.
  • Le programme comprendra également des services de conseil. Mais aussi une assistance technique s’appuyant sur l’expertise mondiale et les connaissances de l’institution spécifiques aux pays.

Soutenir les pays membres de l’institution

En effet, cette aide cible le soutien aux pays membres de l’institution. Afin qu’ils prennent des mesures efficaces pour faire face et, si possible, atténuer les conséquences du COVID-19 (coronavirus).

Renforcer les systèmes sanitaires des pays en développement

En clair, il s’agit d’aider les pays en développement à renforcer leurs systèmes sanitaires. En améliorant l’accès aux services de santé. Ce qui permet en l’occurrence de protéger les populations de l’épidémie. Mais plus encore, de renforcer la surveillance de la maladie, intensifier des interventions de santé publique et la collaboration avec le secteur privé. Et ce, afin de minimiser les répercussions de la pandémie sur les économies.

A cet égard, ce financement mixte comprend des ressources de l’Association internationale de développement (IDA), de la BIRD et de la Société financière internationale (IFC). Le tout coordonné à l’échelle mondiale. Il devrait accompagner les interventions menées dans les pays.

Par ailleurs, David Malpass, président du Groupe de la BM, souligne: « Nous nous efforçons d’apporter une réponse rapide et modulable, basée sur les besoins des pays en développement, pour faire face à la propagation de COVID-19. »

Au final, il conclut: « Cela comprend des financements d’urgence, des services de conseil et une assistance technique. Le tout basé sur les instruments et l’expertise existants du Groupe de la Banque mondiale; afin d’aider les pays à répondre à la crise. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here