L’autoproduction des énergies est désormais possible en Tunisie

énergies renouvelables - l'économiste maghrébin

La présidence du gouvernement a émis un décret gouvernemental fixant les mesures relatives à l’autorisation de création de projet d’autoproduction d’énergies et les conditions de transport de l’électricité et de vente d’excédent d’énergies à la STEG.

Ce décret a vu le jour en vue de développer le système d’autoproduction d’électricité à partir des énergies renouvelables. Affirme la page Facebook de la Présidence du gouvernement.

En effet, ce décret intervient après la révision de l’article 9 de la loi numéro 12 de 2015. Il s’agit d’une loi qui porte sur la production d’électricité à partir des énergies renouvelables. Elle s’inscrit dans le cadre des efforts visant à donner une impulsion à l’investissement dans les énergies renouvelables. Elle vise, également, à améliorer la compétitivité des différents acteurs économiques. Ainsi que de réaliser le développement durable.

Ces mesures visent à doubler les investissements réalisés par les entreprises actives dans le domaine de l’installation des centrales électriques. Notamment à partir des énergies renouvelables.

Ces mesures visent à permettre aux entreprises énergivores de garantir une partie de leurs besoins en la matière à des coûts bas et stables. Ainsi, la mesure en question leur permet d’améliorer la compétitivité.

Outre le renforcement de la confiance des investisseurs et la création d’opportunités d’emploi, notamment pour les diplômés de l’enseignement supérieur.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here