La 2ème édition de #FemParl se tient en Tunisie, les 26 et 27 février

#femParl

La deuxième édition de #FemParl dans la région MENA se tiendra en Tunisie. Et ce, les 26 et 27 février 2020. 

Aujourd’hui, les femmes en veulent et s’imposent. Car elles croient en elles, parce qu’elles en ont rêvé. Et comme le disait Martin Luther King, par son « I have a dream », il faut croire en ses rêves. Or, pour les réaliser, les femmes dans la région MENA doivent passer à l’action; en allant jusqu’au bout. Mais pour y arriver, il faut du courage et de la volonté. C’est ce qu’elles osent faire en lançant #FemParl.

Ainsi, il s’agit avant tout d’une initiative lancée par des dirigeantes de la région MENA. L’objectif de cette édition est de réunir des femmes leaders parlementaires et des femmes dirigeantes de onze pays de la région. Elles ont participé à un programme de formation interactif couvrant différents thèmes. Tels que le leadership, le réseautage, le plaidoyer via les réseaux sociaux et le partage d’expérience.

#FemParl : renforcer la capacité des  femmes leaders

En clair, il s’agit de renforcer la capacité de ces femmes leaders à plaider pour des politiques inclusives. C’est ce qui ressortira principalement de cette édition. 

De ce fait, #FemParl MENA met en avant l’importance du volet numérique. Car, il va falloir encourager les femmes parlementaires à utiliser et à développer leur présence sur les réseaux sociaux. Et ce, dans le but de faciliter le contact direct avec les influenceu(rs)ses de ces réseaux dans leur pays d’origine et au niveau régional.

D’où le hashtag #FemParl qui vient d’être lancée ciblant la promotion de l’égalité homme-femme et les politiques inclusives aux niveaux régional et international, avec un focus sur les jeunes-femmes. 

Cette initiative vise à réunir des femmes leaders et notamment des femmes parlementaires des pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient; et ce, pour les mettre en relation. Afin d’échanger leurs expériences et de renforcer leurs capacités d’influence positive sur des législations et des politiques inclusives dans leurs pays.

Ce sont donc de jeunes-femmes leaders politiques, mais aussi de nouvelles parlementaires. Et elles utilisent déjà les médias sociaux pour effectuer des activités de plaidoyer ou sont intéressées à en faire plus. 

Enfin, cette édition se déroulera en partenariat avec le Forum des Fédérations et le Centre de la Femme Arabe pour la Formation et la Recherche (CAWTAR). Cet événement s’inscrit dans le cadre du projet de l’autonomisation des femmes pour des rôles de leadership dans la région MENA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here